En direct

Bouygues Travaux Publics construira un tunnel immergé à Newcastle
Réalisation des caissons préfabriqués pour le tunnel immergé de Rostock (Allemagne). ©Photo : Peri - ©

Bouygues Travaux Publics construira un tunnel immergé à Newcastle

CHESSA Milena |  le 29/11/2007  |  EntreprisesInternationalEuropeTravail

Bouygues Travaux Publics va réaliser son premier grand chantier de génie civil en Angleterre. En effet, la filiale de Bouygues Construction - unie à HSBC Infrastructure Fund II et Bank of Scotland Corporate au sein d'un groupement concessionnaire baptisé "TT2" - vient d'être retenue pour la conception et la construction d'un nouveau tunnel sous-fluvial (le "New Tyne Crossing" sous le fleuve Tyne à Newcastle), pour la rénovation du tunnel sous-fluvial existant ainsi que pour le financement et l'exploitation de l'ensemble pendant 30 ans (durée des travaux comprise).

Le contrat de concession a été signé avec la Tyne & Wear Passenger Transport Authority (représentant la municipalité de Newcastle) le 23 novembre dernier pour un montant total de plus de 500 millions d'euros dont 355 millions pour les travaux. Ceux-ci, assurés en intégralité par Bouygues Travaux Publics, dureront quatre ans et se dérouleront en deux étapes : d'abord la construction du nouveau tunnel puis la rénovation du tunnel existant. Le nouveau tunnel "New Tyne Crossing" - qui viendra doubler l'existant - est long de 1.600 mètres, dont 360 m sous le fleuve Tyne. Pour sa partie sous-fluviale, le tunnel sera composé de caissons préfabriqués longs de 90 m chacun. Cette technique de construction est bien maîtrisée par les équipes de Bouygues qui l'ont utilisé notamment en 2001 pour le tunnel de Rostock (Allemagne) sous l'estuaire de la Warnow. Reste que le succès de Bouygues Travaux Publics aurait été encore rehaussé si l'ouvrage avait été réalisé selon la méthode Timby, concept développé en interne qui abandonne les caissons déposés par remorqueur pour s'inspirer des tunneliers souterrains classiques. Ce concept - récompensé aux prix de l'innovation 2007 de la FNTP - permet, selon ses concepteurs, de réduire significativement le coût et la durée de tels ouvrages.

Peu de risque trafic
Une fois les travaux du nouveau tunnel achevés, l'ensemble du trafic basculera en son sein, ce qui permettra d'engager la rénovation complète et la remise aux normes de sécurité du tunnel existant. En pointe, ce sont près de 700 personnes qui seront mobilisées sur le site. Le planning prévoit un démarrage des travaux en mai 2008 pour une mise en circulation des deux ouvrages en décembre 2011. Pendant toute cette période, le trafic fluvial sera maintenu. L'objectif de cet aménagement est de fluidifier le trafic routier de l'autoroute A19 reliant le nord et le sud de la région de Newcastle. Actuellement en deux fois deux voies, cet axe autoroutier passe en deux fois une voie dans le tunnel. Ce goulot d'étranglement cause inévitablement d'importantes perturbations. La destination de l'ouvrage laisse donc présager un risque trafic assez faible. Moindre en tout état de cause que pour le tunnel de Rostock, boudé par les automobilistes allemands et dont la concession a été prolongée de 30 à 50 ans pour éviter la faillite de la société d'exploitation Warnowquerung GmbH détenue à 70% par la banque australienne Macquarie et à 30% par Bouygues. Le financement du projet de Newcastle est assuré à hauteur de 160 millions d'euros par une subvention de la Tyne & Wear Passenger Transport Authority, 54 millions d'euros de fonds propres apportés par la société concessionnaire TT2 et 290 millions d'euros de dette senior contractée par TT2 auprès des banques HSBC Bank plc, Bank of Scotland Corporate et Natixis. Rendez-vous en mai prochain pour le début des travaux.
Julien Beideler

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur