En direct

Bouygues : les travaux à l’honneur
Martin Bouygues - © © DR

Bouygues : les travaux à l’honneur

laurence francqueville |  le 29/02/2012  |  ParisInternationalFrance entière

Le pôle construction du groupe Bouygues est à l’honneur cette année, en comparaison avec Bouygues Telecom et TF1, qui voient leur rentabilité s’effriter. Ces trois entités (Colas, Bouygues Construction et Bouygues Immobilier) ont en effet vu leur activité et leur rentabilité s’améliorer en 2011. Forts de carnets de commandes bien remplis, elles ont encore de belles perspectives pour 2012.

Le pôle construction de Bouygues, composé de Colas, Bouygues Construction et Bouygues Immobilier, a réalisé une belle année 2011 en termes d’activité commerciale (+6% pour son chiffre d’affaires; +15% pour son résultat opérationnel courant, voir encadré). « Sa compétitivité, qui repose sur sa capacité à offrir des solutions innovantes, à forte valeur ajoutée et adaptées aux clients (PPP…), sur une présence à l’international solide et diversifiée, et sur le développement d’activités de spécialités porteuses de croissance comme les transports urbains – objets de synergies pour les différentes compétences du groupe –, nous donne un avantage concurrentiel significatif», justifie Martin Bouygues, P-DG du groupe éponyme.

Colas, avec 12,4 milliards d’euros (+6%), est toujours l’activité qui pèse le plus lourd en termes de chiffre d’affaires pour le groupe français. La routière a vécu en 2011 une année d’adaptation et renoue avec la croissance dans un environnement pourtant peu porteur. Son activité en France progresse même de 8% à 7,2 milliards, grâce à une météo clémente mais dans un contexte commercial qui se caractérise toujours par des prix bas. Des provisions exceptionnelles ayant été passées en 2010 (notamment pour restructuration des filiales en Europe de l’Est, où l’activité a reculé de 17% encore en 2011), son résultat opérationnel bondit de 49% en 2011, tout comme son bénéfice net part du groupe (336 millions). Sa marge opérationnelle gagne d’ailleurs 0,7 point à 3,8%.

Bouygues Construction a vu son chiffre d’affaires progresser de 6% l’an dernier à 9,8 milliards d’euros (2% à périmètre et taux de change constants, en raison de l’acquisition du constructeur britannique Leadbitter). L’activité a gagné 5% dans l’Hexagone. Son résultat opérationnel courant gagne 12%, à 353 millions, tout comme son résultat net part du groupe qui s’inscrit à 226 millions. Dans un environnement pourtant très concurrentiel, la marge opérationnelle de Bouygues Construction gagne 0,2 point à 3,6% (bien plus dans le bâtiment, sans que le groupe ne précise davantage), ce dont Yves Gabriel, son P-DG, se montre très satisfait. « Notre prise de commandes ne se fait pas au détriment des marges », ajoute-t-il.

« Bouygues Immobilier affiche une superbe performance », juge Martin Bouygues. Le chiffre d’affaires s’inscrit en hausse de 2% à 2,47 milliards d’euros. Le logement (2 milliards) renoue avec la croissance (+2% mais +11% au deuxième semestre). « Positionné sur les marchés du logement en entrée et milieu de gamme, le groupe a su profiter d’une large demande pour accroître sa part de marché (14%) dans un marché pourtant baissier », explique le P-DG. Du côté de l’immobilier d’entreprise, les affaires reprennent également avec plusieurs contrats d’envergure (dont Green Office à Meudon) après plusieurs années déprimées. Son résultat opérationnel courant recule de 1% à 201 millions avec une marge qui s’inscrit à 8,2%. Son résultat net part du groupe progresse de 11% à 120 millions.

Perspectives encourageantes

Colas affiche un carnet de commandes en hausse de 5% à 6,5 milliards (+4% en France et +7% à l’international). Martin Bouygues table sur une légère progression de son activité en 2012 (+1%).

Bouygues Construction enregistre un haut niveau de prises de commandes (11 milliards d’euros), équivalent à 2010 mais en forte hausse en France (6,8 milliards en 2011 contre 5,3 en 2010). La prise de commandes se poursuit à très bon rythme en ce début d’année (Palais de justice de Paris, contournement Nîmes-Montpellier qui devrait être bouclé en septembre …), selon le P-DG de Bouygues Construction, qui pourrait annoncer prochainement un contrat pour un aéroport européen (après celui de Chypre) et un bâtiment universitaire dans le sud de la France. Son carnet de commandes est en hausse de 8% sur un an à fin décembre de à 15,3 milliards, dont la moitié à exécuter à l’international et près de 8 milliards à consommer cette année (7,5 milliards sont donc à réaliser au-delà de 2 ans). Le groupe prévoit pour 2012 un chiffre d’affaires en progression de 2%, qui franchirait ainsi le seuil des 10 milliards d’euros. En revanche, Yves Gabriel n’a pas manqué d’exprimer ses craintes quant à l’avenir des partenariats public-privé : « Je crois beaucoup aux vertus des PPP, qui sont ailleurs que dans le financement de ces contrats. Mais leur coût se renchérit et la complexité des montages augmente sensiblement». Concernant celui du canal Seine-Nord (dialogue compétitif en cours), il a précisé: « Le processus continue. Nous dépensons pas mal d’argent en études». Sur le polémique projet de ministère de la Défense à Balard, il a estimé que «la sagesse devrait l’emporter. Une solution devrait pouvoir être trouvée au sujet du hangar à bus, hors des querelles politiciennes ».

Bouygues Immobilier affiche 3,2 milliards de réservations (+29%) et dispose d’un carnet de commandes en hausse de 34% à 3 milliards d’euros à fin décembre2011. Il progresse aussi bien dans le logement que dans l’immobilier d’entreprise, ce qui lui garantit une bonne visibilité pour 2012. Martin Bouygues prévoit une activité stable en 2012 dans un marché en baisse de 15%, même s’il table sur la concrétisation de projets « clés en mains » en immobilier d’entreprise.

« Pour 2012, le pôle construction de Bouygues a une bonne visibilité, assure Martin Bouygues,  grâce à un carnet de commandes record de 24,8 milliards (dont 50% à l’international), en hausse de 10% sur un an, et à des offres compétitives et différenciantes ». Et d’ajouter : « L’environnement économique reste incertain, notamment le financement des projets et les budgets des collectivités locales mais les projets en négociation sont très nombreux et significatifs ». Yves Gabriel, P-DG de Bouygues Construction, s’est quant à lui voulu rassurant: « La conjoncture est ce qu’elle est. C’est un doux euphémisme que de dire que les banques sont beaucoup plus prudentes pour financer. Mais pour l’instant, nous parvenons à boucler tous nos projets et les collectivités continuent à investir. L’année 2012 ne devrait pas être problématique».  Reste que la rentabilité est la priorité numéro un du groupe qui fait preuve de pragmatisme et adapte ses structures au marché.

Bouygues en chiffres

Bouygues SA

CA : 32,7 milliards d’euros (+5%)

Résultat opérationnel courant : 1,8 milliard (+3%)

Marge opérationnelle courante 5,6% (stable)

Résultat net part du groupe : 1,1 milliard d’euros (stable)

Pôle Construction

CA :  24,4 milliards d’euros (+6%)

Résultat opérationnel courant : 1 milliard (+15%)

Marge opérationnelle courante : 4,2% (+0,4 point)

Commentaires

Bouygues : les travaux à l’honneur

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX