En direct

Bouygues : le temps des transitions
Martin Bouygues va quitter ses fonctions de directeur général de son groupe. - © © Romain Gaillard / REA

Bouygues : le temps des transitions

Anna Rousseau |  le 18/02/2021  |  Bouygues résultatsGroupe BouyguesBouyguesBouygues ConstructionBouygues Immobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bouygues résultats
Groupe Bouygues
Bouygues
Bouygues Construction
Bouygues Immobilier
Martin Bouygues
France
Entreprises
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

L'annonce d'un changement de gouvernance lors de la présentation des résultats annuels a quelque peu éclipsé celle de la chute du bénéfice net du groupe de plus de 40% et la promesse d'un avenir plus souriant soutenue par des carnets de commandes bien remplis.

L’annonce principale de la conférence de présentation des résultats annuels publiés ce 18 février au matin par Bouygues ne figurait peut-être pas dans le bilan financier : Martin Bouygues, 68 ans, a annoncé qu'il quittait la direction générale du groupe, dont il restera tout de même président non exécutif (voir encadré).

Mais cette annonce a peut-être eu le mérite d'éclipser un peu des résultats 2020, sans surprise, en berne. Si le chiffre d’affaires n’est en baisse « que » de 9%, à 37,4 milliards d’euros, le résultat net part du groupe, lui, chute de plus de 40% : il atteint 696 millions d’euros en 2020, contre 1 184 millions d’euros en 2019.

Martin Bouygues fait un nouveau pas dans la préparation de sa succession

 

Martin Bouygues a annoncé qu'il laissait les rênes du groupe à son directeur général délégué, Olivier Roussat, son bras droit de longue date, lui-même remplacé par un binôme constitué d’Edward Bouygues, directeur de la stratégie du groupe, et de Pascal Grangé, 59 ans, directeur général adjoint et directeur financier.

La formation du fils aîné de Martin Bouygues, 36 ans, entré dans le groupe en 2009 – dans la branche construction, puis Télécoms - à la fin de ses études, se poursuit donc sans heurt.

La passation de pouvoir, planifiée depuis longtemps est très progressive.

« L’entreprise est une aventure humaine, a expliqué Martin Bouygues, Bouygues a eu deux présidents en 70 ans (Francis, son père, et lui-même qui lui a succédé il y a 32 ans, ndlr) : la continuité du management a été importante pour que les valeurs créées par Francis Bouygues en 1952 se développent et s’expriment. La nouvelle équipe devra les prendre telles qu’elles sont, les partager, les moderniser et les adapter aux besoins de la société actuelle. C’est ça, le vrai défi, mais je suis tout à fait tranquille sur ce point, il n’y a aucun différent à ce sujet avec Olivier Roussat ».

 

Des commandes malgré la crise sanitaire

La situation sanitaire, a évidemment impacté l’activité du groupe tout entier. Le chiffre d’affaires de la branche construction s’est s’établi à 26,2 milliards d’euros en 2020, en repli de 11% par rapport à 2019. La France (-15%) a plus souffert que l’international (-8%), en raison d’un confinement plus strict qu’ailleurs au printemps dernier.

Si le résultat opérationnel courant s’est effondré de plus de 50%, la branche construction a cependant réussi à maintenir son carnet de commandes à un niveau très élevé (plus de 33 milliards d’euros, pour la troisième année consécutive).

Bouygues construction s’est rattrapé au 4e trimestre (+5% de commandes), avec, entre autres, deux contrats significatifs à Bagneux (85 millions d’euros) et à Champs sur Marne (88 millions d’euros).

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Bouygues : le temps des transitions

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil