En direct

Bouygues Immobilier va réaliser 35 maisons passives

- Hervé Guénot |  le 03/05/2013  |  EntreprisesCollectivités localesMarneSeine-et-MarneFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Collectivités locales
Marne
Seine-et-Marne
France entière
Valider
CHANTELOUP-EN-BRIE -

Bouygues Immobilier déposera, fin mai, un permis de construire pour 35 maisons labellisées Passiv Haus dans la ZAC du Chêne-Saint-Fiacre à Chanteloup-en-Brie (secteur III de Marne-la-Vallée). « Il s’agit d’un programme de maisons (R   1) non accolées, allant du T3 (73 m²) au T6 (121 m²), dont la majorité sont des T4 (17 maisons) et des T5 (12 maisons) », explique Xavier Bodeau, directeur d’agence Ile-de-France Nord-Est pour Bouygues Immobilier. Bioclimatiques, les maisons sont installées sur des parcelles, dont la taille est comprise entre 500 et 800 m², ce qui laisse entre 250 et 400 m² de jardin.

Label Passiv Haus

Caractéristiques de ces maisons : une structure mixte béton/brique pour le noyau technique, une ossature bois, un label Passiv Haus (15 kWh/m².an pour le chauffage), la modularité. « Au fil du temps et de l’évolution de la famille, la maison peut passer du T3 au T4, du T5 au T6, pièce supplémentaire par ajout de modules en ossature bois. Nous avons porté cette idée dès le début du projet. C’est un atout majeur », souligne Stéphanie Ledoux (AW²).
Des éléments préfabriqués, une mise en œuvre semi-industrielle permettent l’évolutivité de ces maisons. « Leur extension est préprogrammée, techniquement et administrativement : l’obtention du permis de construire est accélérée », ajoute l’architecte. Modularité, mais aussi matériau vert pour l’isolation : le chanvre est issu d’une filière locale de Seine-et-Marne. Ces maisons sont intelligentes : les outils domotiques permettent de contrôler leurs performances énergétiques.

Un processus de coélaboration

« Ce programme de Passiv Haus innovant est issu d’un processus de coélaboration et de dialogue suite à un appel à candidatures lancé par Epamarne (Etablissement public d’aménagement de Marne-la-Vallée) au cours de l’été 2011. Trois équipes ont travaillé en liaison avec des experts de l’énergie, de l’environnement et de la construction innovante. Après le rendu final et un an de travail, Bouygues Immobilier a été choisi en décembre 2012 », précise Diane Gabriel, chargée de mission à Epamarne, aménageur de la ZAC. Le surcoût de l’innovation est estimé à 37 000 euros par maison, pris en charge pour une moitié par le promoteur, et pour l’autre par l’aménageur. But : que le prix de vente reste dans la moyenne du marché (3 600 euros le mètre carré). Prix de vente du T4 : environ 338 000 euros ; le T5 à 385 000 euros. Après obtention du permis de construire en septembre prochain, le chantier (21 mois) doit commencer en janvier 2014. La livraison est prévue au troisième trimestre 2015. Dès septembre 2014, une maison pilote (T6) sera réalisée.

PHOTO - 721894.BR.jpg
PHOTO - 721894.BR.jpg - © AW2
Fiche technique

Maître d’ouvrage : Bouygues Immobilier. AMO développement durable : Tribu. Aménageur : Epamarne. Maître d’œuvre : AW² ; BET : Pouget Consultants (thermicien), InfraServices (VRD). Paysagiste : Jean-Philippe Rameau. Industrialisation et modules bois : Ossabois.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur