En direct

Bouygues Construction renforce ses engagements en faveur de l’inclusion
Amélie Quidor, DRH de Bouygues Construction a signé, le 6 octobre, la nouvelle charte de la parentalité en entreprise, placée sous le signe de l’inclusion. - © Bouygues

Bouygues Construction renforce ses engagements en faveur de l’inclusion

Caroline Gitton |  le 07/10/2021  |  Ressources humainesBouygues ConstructionFrance Management

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Ressources humaines
Bouygues Construction
France
Management
Vie du BTP
Valider

Le géant du BTP a signé, le 6 octobre, la nouvelle charte de la parentalité en entreprise, placée sous le signe de l’inclusion. L’objectif du texte : encourager les entreprises à créer un environnement de travail pour permettre aux salariés-parents d’accéder à un rythme propice à une meilleure qualité de vie au travail.

« Poursuivre l’évolution d’une démarche vers une entreprise plus inclusive. » C’est, de la bouche d’Isabelle Dubois Wetterwald, directrice Diversité et inclusion de Bouygues Construction, l’engagement pris par le groupe le 6 octobre avec la signature par Amélie Quidor, sa DRH, de la nouvelle charte de la parentalité en entreprise, placée sous le signe de l’inclusion.

Le texte, présenté par l’Observatoire de la qualité de vie au travail à Adrien Taquet, secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles, vise à encourager les entreprises à mettre en place les actions concrètes destinées à créer un environnement de travail pour favoriser un rythme propice à une meilleure qualité de vie au travail pour les salariés-parents.

 

Prendre en compte tout type de configurations familiales

 

« Nous avions signé la première charte de la parentalité dès 2008, évoque Isabelle Dubois. La particularité du nouveau texte est de traiter de tout type de configurations familiales et, ce qui conduit par exemple à prendre en compte les aidants familiaux dans le cadre de la solidarité intergénérationnelle. »

A l’instar de la major, 700 employeurs ont signé ce texte depuis 2008. Ces dernières années, Bouygues Construction a, entre autres actions, noué des partenariats avec des crèches. « « Nous avons également mis en place différents types de temps partiel : temps partiel choisi, congé parental à temps partiel, temps partiel « seniors » mais aussi temps partiel pour les personnes revenant de congés longue maladie ou encore pour les parents d’enfants handicapés », développe Isabelle Dubois.

 

Epauler les femmes victimes de violence conjugale

 

L’accord QVT du géant du BTP, lancé en 2018, prône également un droit à la déconnexion de 20h à 8h, et le groupe a initié, en 2020, une démarche pour accompagner toutes les victimes de violence conjugales.

En signant la charte « version 2021 », les entreprises s’engagent à faire évoluer les représentations liées à la parentalité dans l’entreprise. Et notamment à sensibiliser les acteurs de l’entreprise aux stéréotypes et aux enjeux liés à toutes les parentalités. Bouygues Construction a notamment mis en place, l’an passé, un dispositif interne de signalement en cas de souffrance au travail, de harcèlement (moral, sexuel…) et de comportements hostiles identifiés dans ce cadre.

Autre grand engagement : créer un environnement adapté aux responsabilités familiales, quelles que soient les configurations familiales. Il s’agit donc de prendre en compte toute forme de parentalité: familles monoparentales ou recomposées, homoparentalité, aidants familiaux, grands-parents actifs…

 

Non-discrimination pour les salariés parents

 

Ce qui implique notamment de faciliter la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale des salariés, en particulier dans les situations de vulnérabilité. Mais aussi d’aménager l’organisation du travail pour permettre aux personnes d’exercer leurs responsabilités familiales.

Les entreprises signataires veilleront enfin à garantir le principe de non-discrimination dans l’évolution professionnelle des salariés-parents. En clair : « favoriser des pratiques managériales qui garantissent leur inclusion professionnelle, et promouvoir des modes de fonctionnement qui leur assure une équité de traitement dans l’entreprise », développe Isabelle Dubois.

Et de conclure : « en somme, au-delà de la notion de diversité, l’inclusion consiste à créer, dans l’entreprise, les conditions pour que chacun se sente le droit d’être lui-même, de s’exprimer et concilier vie professionnelle et vie personnelle sans subir de discrimination ».

 

Commentaires

Bouygues Construction renforce ses engagements en faveur de l’inclusion

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil