Le moniteur
Bouyer Leroux lance sa première gamme de bardage
Bardage bio’bric Façades, Bouyer Leroux

Bouyer Leroux lance sa première gamme de bardage

Maya Pic |  le 18/06/2019  |  100 % gros œuvre BardageArtisan façadeFaçadeBOUYER LEROUX

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % gros œuvre
Bardage
Artisan façade
Façade
BOUYER LEROUX
Bâtiment
Valider

L’industriel, spécialiste français des matériaux de construction en terre cuite – briques, tuiles et conduits de fumée – propose désormais du bardage sous la marque bio’bric Façades.

Le fabricant Bouyer Leroux élargit son offre de produits de construction avec une nouvelle gamme de bardeaux en terre cuite traditionnels, émaillés ou pigmentés. Après la création d'une unité de production en 2014, la R&D a travaillé pendant 5 ans pour mettre au point le produit.

Deux gammes, standard ou créative

Avec cette nouvelle gamme bio'bric Façades, l'industriel entend investir le marché du bardage. « Notre offre de bardeaux garantit la liberté architecturale et les performances techniques. Nous ambitionnons de devenir un acteur de référence sur le marché du bardage » indique Antoine Cellier, directeur marketing. « Nos équipes sont formées, le réseau de prescripteurs se construit petit à petit et notre Avis technique a été validé par le CSTB. »

Pour l’heure, deux offres de bio’bric façades coexistent, la « standard » et la « créative ». La gamme standard, encadrée par l'Avis technique, comprend deux parements de longueur 10 à 60 cm et de hauteurs différentes : Précibric (h. 10 cm) et Précidal (h. 25 cm). Dans l’offre créative, sur mesure, les profilés peuvent être à emboîtement, à recouvrement, à une ou plusieurs ventelles, carrés (30 x 30 cm) ou de longueur 10 à 140 cm.

Différentes teintes, unies ou dichromatiques

Les bardeaux peuvent être pigmentés grâce à une résine bicomposante, pour revêtir des teintes blanches, grises, bleues, dorées, phosphorescentes ou encore à effets dichromatiques. D’un coût équivalent à l’offre émaillée, ce procédé de pigmentation, qui conserve le grain de la terre cuite, permet de combiner des couleurs et des effets de bardeaux (par exemple bleu + quartz) pour un rendu unique.

Le bardage bio’bric se met en œuvre en système ventilé avec lame d’air, sur structure porteuse et ossature primaire bois ou métal, complétées par une ossature secondaire en liteaux bois ou profilés métalliques. Un système d’accrochage est intégré aux bardeaux pour un montage par emboîtement.

Commentaires

Bouyer Leroux lance sa première gamme de bardage

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur