Bouyer Leroux a finalisé l’acquisition du groupe Maine
Cessions et acquisitions

Bouyer Leroux a finalisé l’acquisition du groupe Maine

le 20/05/2021  |  NégoceMenuiserie extérieureFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Stores et fermetures
Négoce
Menuiserie extérieure
France
Valider

Le groupe Bouyer Leroux et Financière Maine ont annoncé le jeudi 20 mai être parvenus à un accord pour l’acquisition du groupe Maine.

Nouvelle acquisition dans le domaine de la fermeture de l’habitat pour le groupe Bouyer Leroux, qui annonce dans un communiqué avoir finalisé l’acquisition du groupe Maine. « Ce rachat s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement équilibré et durable du Groupe Bouyer Leroux et il lui permettra de renforcer sa position de leader sur le marché des fermetures pour l’habitat », expliquent ses porte-paroles.

Acteur majeur dans le domaine de l’extrusion thermoplastique et doté d’un outil industriel performant, le groupe Maine est spécialisé dans la conception et la fabrication de profilés thermoplastiques pour de multiples applications dont celles des marchés de la clôture, de la fermeture et de la rupture de pont thermique destinée aux industriels de la menuiserie. Il s'est diversifié et dispose d’une large gamme de portails, clôtures, volets (battants, coulissants), persiennes, portes de garage… en aluminium et PVC pour les professionnels du bâtiment et le grand public.
Cette acquisition permet aussi aux sociétés Soprofen, SPPF, FLO, spécialisées dans la fabrication de coffres de volets roulants, de screens et de portes de garage, d’enrichir leurs offres en termes de produits et services. Les synergies entre ces dernières et le groupe Maine sont nombreuses : gammes complémentaires, innovantes et différenciées, destinées à la construction de logements neufs et à la rénovation, clientèles diversifiées, dispositifs industriels et logistiques performants et complémentaires, potentiel renforcé en matière de recherche et de développement et d’extrusion.
Le groupe Maine dont le siège est à Ambrières-les-Vallées dispose de 3 sites industriels : Ambrières-lesVallées (53), Le Mans (72) et Perrignier (74). Il emploie plus de 220 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 32 millions d’euros en 2019. L’intégration du groupe Maine, doté d’une forte culture de satisfaction du client et de qualité des produits, renforce le potentiel de croissance, d’innovation et la compétitivité du métier des Fermetures pour l’Habitat du groupe Bouyer Leroux.

Commentaires

Bouyer Leroux a finalisé l’acquisition du groupe Maine

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil