En direct

Bourgogne-Franche-Comté Bâtifranc s’ancre dans l’immobilier d’entreprises locatif

CHRISTIANE PERRUCHOT |  le 09/08/2007  |  Collectivités localesCôte d'OrDoubs

>Bâtifranc confirme sa diversification, engagée en 2005, dans l’immobilier d’entreprise monté en locatif. Deux bâtiments industriels en phase d’instruction du permis de construire en témoignent, l’un sur l’ancienne usine Seita à Dijon, l’autre sur la zone d’activités d’Etalans (Doubs). Souvent composés d’ateliers d’environ 250 m2 et de quelques bureaux, les montages locatifs s’adressent à des PME qui réservent leurs investissements à l’outil industriel. En 2006, plusieurs chantiers ont marqué la zone des microtechniques Témis à Besançon, mais aussi Dijon, où l’opérateur a ouvert une agence.

Avec 2,2 millions sur l’exercice 2006, la location ne détrône pas encore le métier historique de crédit-bailleur. Soutenue par les collectivités bourguignonnes et franc-comtoises (43,38 % de son capital), la société finance et conduit des opérations de construction à la demande. Stable, cette activité a généré 17,6 millions de chiffre d’affaires en 2006. La plus grosse opération en cours : une unité de production de pellets à Levier (Haut-Doubs).

Commentaires

Bourgogne-Franche-Comté Bâtifranc s’ancre dans l’immobilier d’entreprises locatif

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur