Matériaux et équipements

Bostik : vers des produits sans solvants et « made in France »

Mots clés : Bâtiment et santé

Filiale du groupe Total, la société Bostik tend à ne vendre que des colles sans solvant, à faibles émissions de COV, et à les produire intégralement sur le territoire Français.

« Pour beaucoup d’artisans, une colle qui ne sent pas n’est pas une bonne colle », constate Frédéric Guetin, Directeur construction de Bostik. C’est pourquoi le groupe qui domine le marché français de la préparation des sols et des colles,  commercialise encore quelques produits dédiés à la construction contenant 20% de solvants.

« Des colles avec moins de solvants mettent plus de temps à prendre. Or les artisans ne sont pas tous prêts à attendre une heure au lieu de 30 minutes, même si ce temps peut être utilisé à réaliser d’autres travaux.» explique Christian Klopfenstein,  vice-président Europe du sud du groupe.

Mais les habitudes des acteurs du bâtiment n’empêchent pas les produits d’évoluer. 90% des colles de la filiale de Total appliquées sur les sols sont aujourd’hui sans solvant. Cette évolution est stimulée par la demande des particuliers, dont les pratiques évoluent plus rapidement.

Sans solvant ne signifie pas faibles émissions de COV

Sensibles à la qualité de l’air intérieur de leur logement,  le grand-public réclame des produits peu émissifs. Une volonté qui converge avec la réglementation.
Depuis le 1er janvier, les fabricants doivent indiquer sur l’emballage les émissions  en composés organiques volatiles (COV) du produit.  Bostik a donc développé en interne des compétences sur l’évaluation de la qualité de l’air. Le groupe mène actuellement des mesures respectant le protocole imposé par la certification Leed. Ces colles pourront ainsi se retrouver sur les chantiers souhaitant  la labélisation américaine, en fort développement dans l’Hexagnone.

Ayant élaboré des recettes d’émulsions acryliques et d’additifs pour obtenir  des colles sans solvants et à faibles émissions de COV, l’industriel développe désormais des produits qui  permettront un décollage facile lors de la déconstruction du bâtiment.

Fier de vendre des produits français

Le groupe insiste également sur le « made in France ». Frédéric Guetin indique fièrement que 97% des produits du groupe commercialisés dans l’hexagone sont conçus et fabriqués en France. Le directeur construction souligne aussi que l’entreprise « ne transfère pas ses chercheurs dans des pays low-cost ».
Bostik devrait  doubler ses effectifs en recherche et développement d’ici 5 ans, soit embaucher  10 à 15 chercheurs par an. Une nouvelle usine est en cours de construction dans l’Oise, avec 25 emplois à la clef.
D’après une enquête du centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie, ¾ des consommateurs français considèrent l’origine d’un produit comme une incitation à l’achat.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X