En direct

Bordeaux Un projet de ZAC pour contribuer à redynamiser le quartier

claude mandraut |  le 27/10/2000  |  GirondeBordeauxCollectivités localesAménagementEducation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Gironde
Bordeaux
Collectivités locales
Aménagement
Education
Droit de l'urbanisme
Logement social
Immobilier
Logement
Architecture
Urbanisme
Réglementation
Valider

A la place de l'hôpital des enfants

Approuvé par le conseil de la communauté urbaine et par le conseil municipal de Bordeaux, le projet de ZAC de l'ancien hôpital des enfants est en bonne voie. Désaffecté depuis 1992, cet hôpital est situé en bord du cours de l'Argonne, à proximité de la place de la Victoire. Le projet, qui porte sur 2,2 ha, pourrait avoir un impact fort en matière d'aménagement.

Le dossier n'a pu être traité plus rapidement en raison de problèmes liés au foncier. Un système d'échange a dû être imaginé entre le CHU, qui avait construit une partie de l'hôpital Xavier-Arrangeant sur les terrains appartenant à la ville de Bordeaux, et cette dernière pour qu'elle devienne enfin propriétaire de l'ancien hôpital des enfants.

Intégration au quartier

Alain Juppé, maire de la ville, précise le parti retenu : « L'espace sera ouvert sur le quartier. La parcelle était enclavée, d'où l'idée de percement pour l'intégrer au quartier. » Des liaisons seront créées entre le cours de l'Argonne et la rue des Sablières pour favoriser les échanges. 3 813 m2 d'espaces verts sont prévus au sein du nouvel ensemble. Le projet, dont l'architecte est Alain Loisier, comporte aussi des places de stationnement. L'opération sera menée par différentes filiales de la Caisse des dépôts et consignations, dont Urbanisme et Aménagement (aménageur).

L'ensemble comportera 14 200 m2 de logements, soit 175 appartements (4 500 m2 de logements locatifs sociaux confiés à Coligny, 3 900 m2 de logements intermédiaires et 5 800 m2 de logements en accession à la propriété qui seront du ressort de Capri Atlantique), mais aussi 1 544 m2 de commerces et 2 300 m2 d'activités de services. La Maison internationale, qui comptera 57 studios pour accueillir des enseignants et des chercheurs étrangers, réalisés par la Scic Développement, et le Pôle universitaire européen seront aménagés en façade. La Maison internationale pourrait être livrée en avril 2001. L'ensemble des autres bâtiments pourrait être achevé fin 2002. La charge nette pour la ville se montera à 8,5 millions de francs (1,3 million d'euros). Le dossier d'enquête publique sera présenté aux élus communautaires en novembre.

PHOTO : Les anciens bâtiments du XIXe ne seront pas conservés, à l'exception de certains éléments du « peigne » que l'on voyait depuis le cours de l'Argonne.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur