En direct

Bordeaux: le bambou crée une ambiance zen à la Gare Saint-Jean

Orianne Dupont (Bureau de Bordeaux du Moniteur) |  le 13/10/2017  |  TransportArchitectureBâtimentGirondeConception réalisation

Neuf mois après son inauguration, SNCF Gares et Connexions fait un point d’étape avec ses partenaires, le bureau d’études Arep, les entreprises Moso et Arbao, sur l’utilisation du bambou dans les espaces d’attente du hall 1 et 2, ainsi que dans le couloir de liaison du hall  2. Soit 1 100 m2 de bambou pour la nouvelle gare qui accueille près de 40 000 visiteurs par jour.

«Le fonctionnement de la gare est complexe et la signalétique ne suffisait pas à le simplifier. Nous souhaitions créer des espaces d’attente confortables et chaleureux», explique Anne-Laure Téchené, directrice de projet Bordeaux Saint-Jean chez Gares et Connexions, à l’occasion d’une visite du site. SNCF Gares et Connexions se tourne alors vers le design lab d’Arep pour les concevoir. «Nous cherchions des solutions pour un site type ERP semi-ouvert, avec du passage; avec un produit naturel, ultra-résistant, durable, écologique, résistant à l’humidité et qui nécessitait peu de maintenance. Les responsables du projet avaient déjà éprouvé le chêne en 2011 en remplaçant certaines lames du parquet d’époque du salon d’honneur. «Il a été vitrifié cinq fois à la pose et est revitrifié deux fois par an. Mais le parquet en chêne vit mal le passage des voyageurs…», regrette la directrice de projet. Sur le choix du revêtement pour la rénovation, «il ne fallait pas se rater», reconnaît-elle. Le bambou s’est donc imposé.

Résistant, écologique et durable

«Il résiste à l’humidité, est aussi solide que le carrelage, plus résistant que le chêne et plus écologique car il est coupé au bout de cinq ans, il est ignifuge et ne travaille pas. C’est une ressource inépuisable et il est compostable», énumère Jean-Pascal Costa, responsable commercial France chez Moso, fournisseur du bambou pour la gare de Bordeaux, mais également pour les gares du Nord, le quai de l’embarcadère de l’Eurostar, les gares de l’Est et de Lyon, mais aussi le nouveau siège régional de la Caisse d’Epargne à Bordeaux-Euratlantique. La société néerlandaise Moso est le fournisseur de bois; le bambou est une plante, en réalité; une expérience débutée il y a cinq ans. Le produit utilisé sur ces sites à fort trafic est l’UltraDensity de chez Moso, le plus résistant. Il est certifié U4 (usage), P4 (poinçonnement), E3 (eau), C2 (produits chimiques) et il est classé 9,5 sur l’échelle Brinell (dureté des matériaux), contre 3,4 pour le chêne ou 6 pour l’ipé. L’entreprise tient son nom du bambou moso, variété choisie pour sa densité. Cultivée en Chine, c’est une plante qui dispose d’une croissance pouvant atteindre un mètre par jour. Après 5 ans, la canne de bambou arrive à maturité et dispose d’une densité suffisante pour réaliser des matériaux tels que des sols, panneaux, terrasse, etc. Contrairement aux bois, le procédé de coupe des cannes de bambou stimule les rhizomes et la repousse.

Posé à l’anglaise et à bâtons rompus

En gare de Bordeaux, le bambou délimite le périmètre, qui se veut apaisé, des espaces d’attente. Dans les halls 1 et 2, le bambou est posé à l’anglaise sur 20 mm d’épaisseur. Le sol en granit des années 1980 a été décaissé et le bambou vissé sur des lambourdes, posées sur des structures métalliques placées aux deux extrémités. La particularité du chantier réside dans le couloir de liaison du hall 2: le parquet a dû être spécifiquement fabriqué pour assurer la continuité avec le parquet d’origine en chêne, à bâtons rompus sur 14 mm d’épaisseur. «Il a été créé à la taille exacte, avec un patinage précis», indique-t-on chez Moso. Ici, le parquet a été collé. «Nous ne pouvions pas décaisser», explique Nathaniel Simon, gérant d’Arbao, société chargée de la pose. Le matériau ne travaillant pas, peu de joints ont été nécessaires. Et en fin de chantier, il a uniquement été huilé, un entretien renouvelé trois par an.

Commentaires

Bordeaux: le bambou crée une ambiance zen à la Gare Saint-Jean

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX