En direct

Bordeaux Euratlantique devient opération d’intérêt national
DESSIN - SO-TOUR - © didier ghislain / AJN

Bordeaux Euratlantique devient opération d’intérêt national

b. e. |  le 18/09/2008  |  ArchitectureAménagementTechnique

Cest chose faite. Euratlantique, quartier d’affaires autour de la gare de Bordeaux-Saint-Jean, débordant vers Bègles (au sud) et de Floirac (rive droite), devient opération d’intérêt national (OIN). Depuis qu’il a pris ses fonctions de premier vice-président de la communauté urbaine, Alain Juppé était en charge justement d’Euratlantique, à la fois quartier d’affaires et pôle sud de l’agglomération en pleine recomposition. Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, l’avait précisé d’emblée au « Moniteur » en mars : « Sur le secteur gare comment mener de front l’opération urbaine de recomposition des quais, de réutilisation des anciens abattoirs, de l’avenir de la passerelle Eiffel ? On ne peut conduire en régie une telle opération, l’opération d’intérêt national me paraît la meilleure formule. »

Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire l’a donc confirmé à la délégation bordelaise – Alain Juppé, Vincent Feltesse, président de la CUB, Noël Mamère, maire de Bègles et Conchita Lacuey, maire de Floirac – qu’il a reçue lundi 15 septembre, ce sera bien une opération d’intérêt national. Le ministre la veut exemplaire, notamment en matière d’aménagement durable : « Je souhaite que l’opération d’intérêt national qui pourra être lancée à Bordeaux constitue une vitrine, à l’échelle de tout le pays. »

Un établissement public d’Etat mi-2009

Le projet de quartier d’affaires vise à préparer et accompagner l’arrivée de la ligne à grande vitesse Sud-Europe Atlantique, qui mettra Paris à 2 h 10 de Bordeaux d’ici à 2016. Ce quartier présente une capacité de bâti de 2 millions de m2, de bureaux, logements, commerces, et équipements publics. Un secteur en pleine effervescence. Déjà Jean Nouvel signe un projet de tour « à peau solaire » dans le quartier gare pour La Foncière Logement (« Le Moniteur » du 18 janvier, p. 43). A quelques encablures, le tramway vient de pénétrer dans le quartier de Bègles (les Terres neuves) en recomposition à partir d’une friche militaire (« Le Moniteur » du 14 décembre 2007, p. 45). Ici enfin, le nouveau franchissement ferroviaire sur la Garonne ouvre à l’ancienne passerelle Eiffel une seconde vie en permettant un nouvel accès piéton et cyclable vers Floirac. Cette rive droite de la Garonne où s’implantera la salle de spectacles Arena, l’un des principaux équipements de la candidature de Bordeaux au titre de capitale européenne de la Culture 2013.

C’est à Francis Rol-Tanguy, ingénieur général des Ponts et Chaussées, que le ministre avait confié une mission de préfiguration « visant à identifier les modalités permettant de tirer profit du potentiel urbain unique du quartier ». Il devait rendre ce 18 septembre son rapport aux élus bordelais.

Prochaine étape, le ministre doit présenter au Conseil d’Etat d’ici à la fin de l’année, un décret qualifiant le projet urbain d’OIN. Le préfet de région, Francis Idrac, aura à lancer une mission de préfiguration de l’opération animée par un chef de projet nommé dans les prochaines semaines. Enfin, l’Etat devrait s’associer aux collectivités locales, pour créer un établissement public d’aménagement chargé de conduire les opérations du projet Euratlantique. Les modalités en seront définies dans les mois à venir pour permettre la création de l’établissement public administratif de l’Etat d’ici à l’été ou l’automne 2009.

Commentaires

Bordeaux Euratlantique devient opération d’intérêt national

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur