En direct

Bonsecours / Collège Recréer une centralité

CYRILLE VERAN |  le 12/11/1999  |  Seine-MaritimeEducationProduits et matérielsBéton

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-Maritime
Education
Produits et matériels
Béton
Valider

Nécessitée par de classiques problèmes de vétusté et d'augmentation des effectifs, la restructuration-extension du collège de Bonsecours (Seine-Maritime) doit aussi améliorer la surveillance des élèves dans la cour, rendue difficile par la présence d'un bâtiment au milieu du terrain. A l'inverse, le nouveau plan-masse libère le centre de la parcelle pour dégager un espace unitaire. Cette cour est cernée sur trois côtés par le restaurant rénové, le foyer prolongé par une galerie semi-ouverte et le bâtiment principal organisé en U sur l'arrière.

Intégration dans un quartier pavillonnaire. Cette disposition qui crée un front bâti parallèle à la rue, inscrit le collège dans une logique urbaine. Les retraits et les vides ménagés entre les constructions appuient l'intégration de l'équipement dans ce quartier pavillonnaire peu dense. Les quatre logements de fonction et le bâtiment principal sont reliés par un garage à vélos qui cadre le parvis d'entrée tout en laissant entrevoir la cour. Un jardin est créé à l'arrière, au creux du bâtiment principal. Cet espace plus intime prolonge les salles spécifiques : salle polyvalente, salle de musique et d'arts plastiques, bibliothèque, les autres salles de classe étant disposées dans les ailes du U.

La construction est simple - béton pour l'ossature et zinc pour la toiture - avec deux types de baies qui rythment les façades. Répétitives pour les classes courantes et l'administration, elles sont séparées par des trumeaux de béton brut légèrement en saillie au-dessus d'allèges pleines filantes, enduites d'un mono couche blanc. Les mêmes trumeaux se transforment en piles devant le hall. En revanche, de larges bow-windows sertis dans des cadres de béton éclairent les lieux pédagogiques spécifiques.

FICHE TECHNIQUE

Maîtrise d'ouvrage : conseil général de Seine-Maritime ; DDE de Seine-Maritime, maître d'ouvrage mandataire.

Maîtrise d'oeuvre : Jacques Etienne et Yves Frechon, architectes ; Sicre, BET structure ; Reber, économiste ; Sogeti, BET fluides et VRD ; IGC, OPC ; Veritas, contrôle technique et sécurité.

Surface : 5 352 m2 HON.

Coût : 26 millions de francs HT.

Principales entreprises : BAI, gros oeuvre ; Henriet, charpente métallique.

PHOTOS :

1. La cour au centre de la composition fédère l'ensemble des bâtiments.

2. Au centre du bâtiment principal, le CDI est éclairé par un bow-window serti de béton.

3. Plus intime, le jardin ménagé au creux du bâtiment principal.

4. Parallèles à la rue, l'aile de l'enseignement et les logements de fonction sont reliés par un abri à vélos dont la grille forme filtre entre le parvis d'entrée et la cour.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur