En direct

Bons résultats pour Brossette et PBM au premier semestre

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 04/10/2004  |  France BoisIndustrieNégoceImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France
Bois
Industrie
Négoce
Immobilier
Hygiène
Valider

Malgré un marché français du bâtiment que les dirigeants de Wolseley estiment "plutôt timide", les deux filiales hexagonales du groupe britannique ont enregistrés de bons résultats au premier semestre.
Globalement, le chiffre d’affaires de Wolseley en France s’élève à 1 621,5 M£, soit une progression de 963,2 M£ par rapport à l’année dernière, essentiellement en raison du rachat de PBM (ex-Pinault Bois Matériaux).

Plus précisément, le chiffre d’affaires en euros de Brossette s’inscrit en hausse de 6,0 % par rapport à l’année précédente grâce aux acquisitions et à une croissance organique supérieure à 3,0 %. La marge d’exploitation est également en progression, à plus de 6 %, "grâce à une maîtrise des coûts plus rigoureuse et aux premiers effets positifs du programme de refonte de la gestion et de l’organisation mené à bien chez Brossette cette année". Le passage d’un système à succursale unique à une structure à succursales multiples constitue une évolution majeure, permettant une gestion spécialisée et ciblée. Une nouvelle formule dont la société devrait continuer de recueillir les fruits en 2005.

De leur côté, les performances de PBM ont dépassé les prévisions. Le CA comme le bénéfice sont en hausse par rapport à l’année précédente sur un marché en amélioration régulière, même si le démarrage a été assez lent au premier semestre en raison de la canicule qui s’est abattue sur la France en août 2003 et de l’atonie du marché à l’importation de bois brut.
Les marges d’exploitation, avant absorption des coûts supplémentaires liés aux frais de restructuration et aux changements d’enseigne, qui a été achevé pendant l’année, sont en hausse. Parmi les mesures postérieures au rachat, le groupe a notamment mis l’accent sur la gestion du fonds de roulement, domaine dans lequel les progrès ont été satisfaisants. La rentabilité des capitaux investis de PBM au cours de sa première année pleine a été supérieure au coût moyen pondéré du capital (CMPC) du groupe. "PBM est en bonne voie pour dégager des synergies avec les autres sociétés du groupe Wolseley et atteindre retour sur investissement de 16,7 % au cours de l’exercice clôturant le 31 juillet 2006", concluent les dirigeants du groupe.

Réseau Pro (PBM) lance une offre globale de maisons à ossature bois.

L'idée est simple : proposer en un seul endroit (les négoces Réseau Pro ou Panofrance) une offre standardisée regroupant tous les matériaux nécessaires à la réalisation d’une maison bois ou d’une extension, qu’il s’agisse des éléments du gros-œuvre (structure, ossature, bardage, planchers) ou du second-œuvre (cloisons, isolation, menuiseries, agencement, parquets, etc…).
Baptisé Batimob, ce concept repose une standardisation de l’ossature, via 4 sections en bois massif raboté 4 faces (sapin douglas, traitement minimum classe II) : 45 x 120 cm, pour les murs extérieurs, qui représentent 90 % des besoins de l’ossature bois, 45 x 220 cm pour le solivage, les planchers et chevrons, 45 x 95 cm pour la distribution intérieure et les murs de refends et 45 x 22 cm pour la fixation des films et le support des parements.

"Ce dimensionnement spécifique garantit une compatibilité totale de mise en œuvre de tous les éléments de l’offre Batimob", expliquent ses concepteurs. "La standardisation permet de proposer des prix de revient particulièrement attractifs et maîtrisés, grâce notamment à la réduction des postes gros-œuvre et préparation en atelier".

Pour accompagner entreprises et artisans sur ce marché, Réseau Pro assortit son offre globale Batimob de conseils diffusés dans ses agences par les interlocuteurs spécialistes et l’accès à des formations spécifiques Bâtisseur et Concepteur, dispensées par les Compagnons du Devoir.

D'ores et déjà, une douzaine d’agences Réseau Pro sont déjà opérationnelles avec ce nouveau concept, qui va être étendu dans les prochains mois à une sélection de 40 agences Réseau Pro et Panofrance sur toute la France.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil