En direct

Bois exotique : la fondation Chirac veut sensibiliser les acteurs de la construction
Jacques Chirac, accompagné de Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'Ecologie - © Thierry Devige

Bois exotique : la fondation Chirac veut sensibiliser les acteurs de la construction

Thierry Devige |  le 10/07/2009  |  SantéImmobilierArchitectureTechniqueInternational

A l'occasion du point d'étape sur le partenariat entre la Fondation Chirac et l'organisation à but non lucratif The Forest Trust, le président éponyme a annoncé vouloir sensibiliser la filière de la construction.

« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs ». Trois ans après sa fameuse phrase introductive à son discours de Johannesburg, Jacques Chirac est toujours aussi déterminé à faire prendre conscience des conséquences négatives de l'activité de l'homme sur son environnement. Luttant contre la déforestation, notamment dans le bassin du Congo, la fondation présidée par Jacques Chirac s'est donné un nouvel objectif pour la période 2009-2010 : faire évoluer les mentalités pour des achats de bois plus responsables.

Les architectes et les entreprises pointés du doigt

Ainsi, si le bois africain certifié FSC - c'est-à-dire provenant d'une exploitation forestière respectant un certains nombre de critères environnementaux - commence à être disponible en quantité suffisante, la Fondation Chirac et son partenaire l'organisation à but non lucratif The Forest Trust (TFT) regrettent que l'on observe toujours des achats de bois d'origine potentiellement illégale.
Les raisons ? Les architectes et prescripteurs de la construction, n'auraient pas pleinement conscience de l'enjeu que représente la certification des bois tropicaux, et recommandent peu l'usage du bois tropical certifié. Les entreprises sont également pointées du doigt par la Fondation Chirac et le TFT car elles laisseraient entrer dans leur chaîne d'approvisionnement des produits en bois souvent issus de la déforestation. Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'écologie, présente lors ce point d'étape enfonce le clou : « Les architectes recommandent parfois des bois non certifiés pour faire baisser leur prix et remporter les marchés ».

Deux axes de travail

Alors que toutes les deux secondes, l'équivalent d'un stade de football de forêt disparaît, la Fondation Chirac et le TFT ont décidé d'axer leur partenariat en 2009 - 2010 sur deux points principaux.
Tout d'abord, ils vont mettre en place une formation pour les architectes (formation initiale et formation continue) qui aura pour thème « les enjeux de la certification ».
En outre, les deux organisations vont accompagner les entreprises de construction d'abord en France, puis dans le monde, dans la définition et l'exécution d'une politique bois responsable.

En complément : retrouvez ci-contre deux extraits de l'intervention de Jacques Chirac

Extrait 1 : Sensibiliser les acteurs de la construction

Extrait 2 : La lutte contre la déforestation

Commentaires

Bois exotique : la fondation Chirac veut sensibiliser les acteurs de la construction

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX