En direct

Bloc in Bloc amène la réalité augmentée sur les chantiers
La technologie développée par Bloc in Bloc permet de superposer la maquette numérique sur la réalité. - © Bloc in Bloc

Bloc in Bloc amène la réalité augmentée sur les chantiers

Jean-Philippe Defawe (Bureau de Nantes du Moniteur) |  le 20/09/2018  |  BIMLoire-AtlantiqueRECTORChantier connectéStart-up

La start-up nantaise a conclu une levée de fonds de 550 000 euros auprès de l’industriel Rector, du cabinet d’expertise en prévention Saretec et avec l’appui de BPI France. S’appuyant sur la réalité augmentée, la technologie de Bloc in Bloc permet d’amener la maquette numérique sur les chantiers.

Fondée fin décembre 2016, Bloc in Bloc compte parmi les start-up prometteuses du bâtiment. Sa technologie permet de superposer la maquette numérique sur la réalité. En utilisant les technologies de réalité augmentée mixte, l’application permet une collaboration plus fluide entre les différents intervenants et contribue à réduire la non-qualité, un fléau pour le bâtiment estimé à quelque 15 milliards d’euros, soit 12 % du chiffre d’affaires de la filière.

Plusieurs chantiers en cours utilisent déjà la solution de réalité augmentée développée par Bloc in Bloc, comme celui de la future gare de Nîmes, une tour à la Défense, un cinéma à Marseille ou, encore, une plate-forme logistique en région parisienne.

Embauches et développement technique

Cette nouvelle levée de fonds de 550 000 euros va permettre à Bloc in Bloc de renforcer ses effectifs pour accélérer ses développements techniques et accroître la commercialisation de ses solutions. Elle intervient un an après une première levée de fonds participative par le biais de la plate-forme Wedogood.

L’arrivée de Rector et de Saretec est également symbolique, puisque ces entreprises se situent l’un et l’autre à chacune des extrémités de la chaîne de production du bâtiment. « Cela nous permet de rester cohérents avec notre périmètre d’intervention sur l’ensemble de la filière, de l’amont à l’aval » déclare Laurent Bartholomeus, dirigeant et fondateur de Bloc in Bloc, qui ambitionne de devenir l’un des leaders des outils de réalité augmentée dédiés au secteur du BTP.


Pour l’heure, Bloc in Bloc réalise un chiffre d’affaires de 400 000 euros, mais son activité a doublé depuis l’année dernière. Trois salariés viennent d’être recrutés ce qui porte les effectifs à une dizaine de personnes.

Commentaires

Bloc in Bloc amène la réalité augmentée sur les chantiers

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur