Blanchet et Descasystem-Jansen signent la façade de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
- © Métallerie Blanchet

Blanchet et Descasystem-Jansen signent la façade de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

XAVIER HAERTELMEYER |  le 13/10/2021  |  Artisans100 % second œuvreParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Stores et fermetures
Artisans
100 % second œuvre
Paris
Valider

Pour la réalisation de son nouvel espace Le Studio au sein de son siège, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé a fait appel à l’entreprise Blanchet. Le spécialiste d’ouvrages en métal y a réalisé les deux façades vitrées avec des profilss en acier Descasystem-Jansen.

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé œuvre à la conservation et à la mise à disposition du public du patrimoine historique de Pathé. Situé sur l’avenue des Gobelins à Paris, son siège abrite, sur 2 200 m2, une salle de projection, des espaces d’exposition, des ateliers pédagogiques et un centre de recherche et de documentation. Il se distingue par sa verrière recouverte de sept mille écailles d’aluminium anodisé perforé et par son jardin de 200 m2. Il s’est enrichi d’un nouvel espace, Le Studio, conçu par l’architecte Renzo Piano. Dans un style atelier parisien en métal et en verre, ce salon de thé est propice à la détente et à la consultation d’ouvrages et de films. Pour la réalisation de ses deux façades vitrées, la Fondation a collaboré avec la Métallerie Blanchet. Cette dernière a choisi deux gammes de profils acier de Descasystem-Jansen : Arte et Janisol. « Nous l’avions déjà fait auparavant pour un autre projet en collaboration avec Descasystem et cela avait bien fonctionné, précise Sylvain Duchez, responsable bureau d’étude chez Blanchet. La gamme Arte est celle qui apporte le plus de confort grâce à ses propriétés thermiques et sa finesse. La gamme Janisol est quant à elle idéale pour les ouvrants de portes ».

Une technique d’assemblage spécifique pour la partie côté cour

L’association de ces deux profils acier a permis la réalisation de cette façade comportant une casquette vitrée abritant la passerelle à ossature métallique et une porte d’accès PMR équipée d’un pivot encastré motorisé déporté. D’ailleurs, l’installation de ce type de motorisation Record à pivot bas est une première en France. Si la réalisation de la partie extérieure côté rue du bâtiment, d’une surface de 6 m2, n’a présenté aucune particularité, celle intérieure côté cour, de 50 m2, a réclamé plus d’attentions. Déjà, la manutention a dû être effectuée par l’intérieur du bâtiment, rendant l’opération plus délicate. Ensuite, l’équipe du bureau d’étude de Blanchet a du plancher sur une technique d’assemblage adaptée par soudure au laser des plats sur les profilés Jansen afin de répondre à l’aspect esthétique exigé par le cabinet d’architectes Renzo Piano Public Workshop. « Cela nous a demandé beaucoup de réflexion et nous a permis de grandir. C’était une expérience enrichissante pour nous comme pour Descasystem », signale Sylvain Duchez. Forts d’une collaboration historique de plus qu’un quart de siècle, Descasystem et Blanchet ont ainsi répondu aux attentes esthétiques et techniques du cabinet d’architectes. « Grâce à notre structure spécialisée dans un produit unique, nous proposons un accompagnement technique adapté aux attentes de Blanchet », précise Dominique Vitti, responsable des ventes chez Descasystem. Le chantier du Studio, dont les premiers plans ont été dessinés en juillet 2020, s’est terminé en décembre de la même année et le nouvel espace a été inauguré en mai dernier.

Commentaires

Blanchet et Descasystem-Jansen signent la façade de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil