En direct

Blagnac, ZAC Andromède Un quartier champêtre aux portes de Toulouse
PHOTO - AME 413 TOULOUSE 5.eps - © DOMINIQUE VIET

Blagnac, ZAC Andromède Un quartier champêtre aux portes de Toulouse

le 23/08/2007  |  SantéArchitectureAménagementUrbanismeRéglementation

Associé au plus grand site de l’industrie aéronautique en Europe, le futur quartier sera équipé d’un grand parc urbain. Les principes mis en œuvre visent à élever le niveau de qualité environnementale.

Située en périphérie de Toulouse, sur les communes de Blagnac et de Beauzelle, la ZAC Andromède est née en 2001 dans le cadre du programme Constellation, associé au lancement de l’A380, le plus gros avion de ligne du monde. Ce futur quartier de 210 hectares, desservi par le tramway en 2009, comprendra à terme près de 4 000 logements, dont 30 % d’individuels aux typologies variées et au moins 20 % de logements sociaux, ainsi que 140 000 m2 de bureaux. L’enjeu est de réaliser une extension urbaine lisible, fluide dans son tracé et susceptible de concilier densité et paysage. Outre la recherche architecturale attendue – ligne contemporaine exigée pour sortir du copier-coller du style néorégional omniprésent ! –, la qualité environnementale dans l’aménagement et le bâti figure au premier plan des préoccupations du maître d’ouvrage, la communauté d’agglomération du Grand Toulouse.

L’agence TGT & Associés, choisie comme urbaniste du quartier à l’issue d’un marché de définition, a réservé un tiers du terrain disponible aux espaces verts et de loisirs, en veillant à tirer parti des boisements classés et des fossés existants ainsi que de la présence d’une ferme et de sa grange. Le quartier s’organise sur la base de bandes étroites d’îlots, rectangulaire et de taille homogène, un petit hectare en moyenne, ce qui correspond à une centaine de logements environ. Chaque îlot se prête à un découpage parcellaire évolutif, gage de diversité fonctionnelle. Afin de réduire la présence des voitures en stationnement, les opérateurs doivent réaliser des parkings en sous-sol des nouveaux immeubles. De même, en habitat individuel groupé, l’obligation d’implanter les garages à l’arrière des maisons implique pour le promoteur la création d’une allée de desserte supplémentaire en stabilisé.

Echarpe verte. La structure du quartier ouvre des perspectives à grande échelle avec ses cinq « cours » de verdure parallèles. D’une largeur de l’ordre d’une centaine de mètres et de longueur variable – jusqu’à plus d’un kilomètre –, ces grandes prairies orientées nord-sud croisent une « écharpe verte » de trois kilomètres plantée de quelque 7 000 arbres. Au total, le plan paysager prévoit la plantation de 12 000 sujets. Le paysagiste a privilégié des végétaux locaux et peu consommateurs d’eau. Le choix de planter les sous-bois avec des essences tapissantes (vivaces) présente le double avantage de demander peu d’entretien et d’offrir une grande variété d’aspect. Une attention particulière est portée à la gestion des eaux pluviales sur le site, avec l’imperméabilisation d’un minimum de surfaces et le creusement de deux bassins de rétention. Chaque îlot d’habitation fait l’objet d’un concours entre trois groupements réunissant un promoteur et une équipe de maîtrise d’œuvre auxquels s’associe un bailleur social. Dans le cadre d’une convention avec Cerqual, chaque promoteur doit s’inscrire dans une démarche « Habitat et Environnement » (1).

En ce qui concerne la cible énergie, le fait de viser un objectif « RT 2005-10 % » peut sembler d’une ambition limitée mais mobilise le promoteur qui peut proposer davantage. La SEM l’invite aussi à aller le plus loin possible dans le sens d’une architecture bioclimatique et sur la qualité d’usage, pour contrer l’offre défiscalisée très dominante sur le marché local, qui tend à réduire trop souvent ce qui fait l’agrément d’un logement dans le sud.

La pression foncière pousse à faire des efforts sans générer de surcoût sensible. Bien que timide dans ses objectifs – il n’y a pas de réponse flagrante sur le plan écologique –, la première gamme d’opérations choisie fait déjà référence dans la région. Le prochain pari à relever sera la construction de près de 200 logements à prix maîtrisés, c’est-à-dire au moins 30 % moins chers que ceux des îlots voisins. Le quartier y gagnera encore en mixité sociale.

CARTE - AME 413 TOULOUSE PLAN.eps
CARTE - AME 413 TOULOUSE PLAN.eps
DESSIN - AME 413 TOULOUSE 2.eps
DESSIN - AME 413 TOULOUSE 2.eps
DESSIN - AME 413 TOULOUSE 1.eps
DESSIN - AME 413 TOULOUSE 1.eps
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Grand Toulouse.

Aménageur : SEM Constellation.

Maîtrise d’œuvre et coordination de la ZAC : TGT et Associés (Treuttel-Garcias-Treuttel), Laurent Fichou, associé responsable, Nathalie Ogereau et Julien Poinsard, chefs de projet, avec acte 2 Paysage (Maxime Thomas) et Coplan, BET général.

Programme : aménagement d’un quartier sur 210 ha dont 70 ha de parc paysager, d’une capacité totale de 3 800 logements et 140 000 m2 de bureaux et activités.

Calendrier : études de définition en 2003, équipe lauréate et plan directeur en 2004, concours par îlot depuis 2005.

Montant global des travaux d’aménagement : 67 millions d’euros HT dont 10 millions pour les espaces verts.

(1) Cerqual élabore et délivre pour le groupe Qualitel des certifications du logement neuf, collectif et individuel groupé au travers d’une large gamme de prestations couvrant l’ensemble des besoins. La certification « Habitat et Environnement » a été lancée en 2003.

Commentaires

Blagnac, ZAC Andromède Un quartier champêtre aux portes de Toulouse

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur