Entreprises de BTP

Bisbilles autour du pavillon français de l’Expo Universelle

Un groupement d’entreprises françaises et chinoise conteste les conditions de l’attribution de la construction du pavillon français pour l’Exposition universelle de Shanghai en 2010.

Dans un communiqué publié mardi 21 octobre, François Souleau, gérant d’Ademape Ingénierie et porte-parole d’un groupement d’entreprises (Levaux, Aéroports de Paris Ingénierie et Shanxi construction) qui espérait se voir confier la construction du pavillon français de l’expo universelle de Shangaï, n’y va pas par quatre chemins: « J’ai souhaité porter à votre connaissance les graves manquements de la Compagnie française pour l’Exposition universelle de Shanghai en 2010 (Cofres) qui pour justifier son choix sur une seule entreprise chinoise, n’a pas hésité à commettre de graves irrégularités dans la procédure d’appel d’offres qu’elle avait lancé ».

Référé
Pour ces entreprises poursuit M. Souleau, « la Cofres a décidé de contrevenir aux règles fixées (…) pour choisir une entreprise chinoise, au mépris des critères techniques ». Démenti de José Frèches, président de la Cofres en forme d’explication : « L’entreprise choisie était la ‘moins-disante’ du point de vue prix ». Il n’en a pas moins reçu une « notification d’un référé » de la part des entreprises qui s’estiment lésées. Et un recours devrait être déposé dans les prochains jours auprès du tribunal de grande instance (TGI) de Paris.

Mécénat
Ce qui pourrait retarder le démarrage de la construction du pavillon qui devait débuter prochainement. Le bâtiment a été conçu par Jacques Ferrier avec le scénographe Ruedi Baur et les paysagistes de l’agence TER. Suspendu sur un miroir d’eau et habillé d’une résille de béton, qui prendra place au bord du fleuve Huangpu, il devrait occuper un espace de 6.000m2 (voir le projet en 3D) .
D’un coût prévu de 50 millions d’euros, le pavillon français doit être financé à moitié par les entreprises et à moitié par l’Etat. Le 15 octobre dernier, la commission des Finances de l’Assemblée nationale a même adopté, un amendement au budget 2009 visant à favoriser les dons directs des entreprises (interdits jusqu’alors) à la Cofres dans le cadre du mécénat en rendant éligible le montant des versements effectués à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60%.

70 millions de visiteurs
La France est l’un des 179 pays et régions ainsi que 44 organisations internationales qui, à l’heure actuelle ont confirmé leur participation à L’Expo universelle qui se tiendra du 1er mai au 31 octobre 2010, et espère attirer 70 millions de visiteurs, 400.000 en moyenne chaque jour. Un espoir que ne vient pas ternir l’actuelle crise financière à en croire les autorités de la ville. Dans un communiqué à l’agence officielle Xinhua, le maire adjoint de Shanghaï, Yang Xiong, a ainsi déclaré que la crise « n’aura pas d’impact direct et visible sur l’Expo universelle de Shanghai 2010 ». Toutefois « des effets indirects ne sont pas exclus ». L’embrouillamini autour du pavillon français pourrait en être un…

Adrien Pouthier

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X