En direct

Evénement

Biomasse

La rédaction du Moniteur |  le 08/06/2012  |  Energies renouvelablesEnergie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energies renouvelables
Energie
Valider

Energies renouvelables

Les énergies renouvelables sont désormais au premier plan de l’équipement des bâtiments. Les atouts du stockage décentralisé des énergies éolienne et photovoltaïque sont le thème de l’enquête qui vous est proposée dans «Le Moniteur» n°5663 du 8juin 2012 en rubrique «Technique et Chantier» (p. 46). En complément de cette approche, ce Cahier pratique présente les spécificités de la biomasse et en particulier la forme la plus utilisée dans le domaine du bâtiment: le bois énergie. Il fait suite aux Cahiers pratiques d’ores et déjà consacrés à l’«Énergie solaire photovoltaïque» («Le Moniteur» n°5594) et la «Géothermie» («Le Moniteur» n°5606).Comme pour ce dernier, l’auteur, Jean Lemale, vous offre un état des lieux des différentes notions à connaître et des technologies liées à cette autre énergie renouvelable qu’est la biomasse.

Biomasse

Le terme «biomasse énergie» (ou bioénergies) désigne l’ensemble des matières organiques d’origine végétale ou animale pouvant être utilisées à des fins énergétiques, soit par voie thermochimique (combustion, gazéification, pyrolyse), soit par méthanisation, soit par transformation chimique pour produire par exemple des biocarburants.La biomasse est classée dans la rubrique «énergie renouvelable».

Le bilan CO2 de la combustion de la biomasse est considéré comme neutre, dans la mesure où pendant sa croissance, la biomasse absorbe le CO2 (phénomène de photosynthèse) qui sera dégagé lors de la combustion.

Jean Lemale Ingénieur de l’École nationale supérieure des Arts et Métiers (ENSAM), ancien expert à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

(Illustrations: Ursula Bouteveille)

Textes officiels

Arrêté du 25 juillet 1997 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations classées pour la protection de l’environnement soumises à déclaration sous la rubrique n°2910 (Combustion), JO du 27septembre 1997.

Arrêté du 4 juillet 2007 modifiant l’arrêté du 25juillet 1997 modifié relatif aux prescriptions générales applicables aux installations classées pour la protection de l’environnement soumises à déclaration sous la rubrique n°2910: combustion, JO du 11août 2007.

Arrêté du 23 juin 1978 relatif aux installations fixes destinées au chauffage et à l’alimentation en eau chaude sanitaire des bâtiments d’habitation, de bureaux ou recevant du public (ERP), JO du 21juillet 1978.

Arrêté du 30 novembre 2005 modifiant l’arrêté du 23 juin 1978 relatif aux installations fixes destinées au chauffage et à l’alimentation en eau chaude sanitaire des bâtiments d’habitation, des locaux de travail ou des locaux recevant du public, JO du 15 décembre 2005.

Arrêté du 20 juin 2002 relatif aux chaudières présentes dans une installation nouvelle ou modifiée d’une puissance supérieure à 20 MWth, JO du 22 juillet 2002.

Arrêté du 13 juillet 2004 modifiant l’arrêté du 20 juin 2002 relatif aux chaudières présentes dans une installation nouvelle ou modifiée d’une puissance supérieure à 20 MWth, JO du 12 août 2004.

Arrêté du 30 juillet 2003 relatif aux chaudières présentes dans des installations existantes de combustion d’une puissance supérieure à 20 MWth, JO du 6 novembre 2003.

Arrêté du 31octobre 2007 modifiant l’arrêté du 30 juillet 2003 relatif aux chaudières présentes dans les installations existantes de combustion d’une puissance supérieure à 20MWth, JO du 18 décembre 2007.

Sites internet à consulter

www.ademe.fr

www.itebe.org

www.biomasse-normandie.org

Normes

NF EN 14961-1 (octobre 2010): Biocombustibles solides –Classes et spécifications des combustibles– Partie1: exigences générales.

NF EN 13229 (juin 2002): Foyers ouverts et inserts à combustibles solides – Exigences et méthodes d’essai.

NF EN 12809 (mai 2002): Chaudières domestiques à combustible solide destinées à être implantées dans le volume habitable – Puissance calorifique nominale inférieure ou égale à 50kW – Exigences et méthodes d’essai.

NF EN 303-5 (août 1999): Chaudières de chauffage – Partie5: Chaudières spéciales pour combustibles solides, à chargement manuel et automatique, puissance utile inférieure ou égale à 300kW. Définitions, exigences, essais et marquage.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur