En direct

BIM : l'université de Caen se jette à l'eau

JULIE NICOLAS |  le 25/05/2018  |  TechniqueBâtimentInnovationCalvadosCommunication

La station marine du Centre de recherche en environnement côtier a été modélisée avant sa réhabilitation prochaine.

La démarche pourrait sembler presque banale : l'université de Caen-Normandie, qui accueille 29 000 étudiants et 1 580 enseignants-chercheurs sur 97 sites couvrant trois départements, a décidé en 2014 de s'engager dans un processus de building information modeling (BIM). A la clé, « des économies sur l'exploitation-maintenance de l'ordre de 2 à 3 % sur un budget de presque 10 millions d'euros », indique François Caumont, directeur de l'immobilier et de la logistique pour l'université. Pour s'engager dans ce processus, l'établissement public n'a pas choisi la facilité. En effet, la première étape de modélisation concerne la station marine du Centre de recherche en environnement côtier (Crec) de Luc-sur-Mer (Calvados).

« Cette station a trois missions : la recherche, l'enseignement et l'observation de la zone littorale », poursuit François Caumont. Sur les cinq édifices qui la constituent, trois étaient tellement vétustes - les plus anciens datent des années 1970 - que la pérennité des activités qu'ils hébergent était remise en cause. « Leur réhabilitation est donc indispensable et nous donne l'occasion de modéliser des installations très spécifiques, en premier lieu la station de pompage d'eau de mer », précise le directeur. Cette station pompe de l'eau à chaque marée haute. Sa programmation horaire est donc calée sur le rythme des marées et prend en compte leurs coefficients.

Tout au long de la vie des bâtiments, le BIM sera utilisé pour prévoir de nouvelles fonctionnalités.

Située sur l'estran, loin du rivage, la bouche de pompage n'est justement émergée que lors des marées à fort coefficient. « Or, nous avions besoin de modéliser ce circuit afin d'organiser et de tester sur le modèle virtuel les interventions de nettoyage. Les essais réalisés directement sur site s'avèrent en effet très coûteux », explique François Caumont. La numérisation a donc été organisée un jour de marée à fort coefficient. L'acquisition des données a été réalisée au moyen d'un scanner laser 3D installé sur l'estran tandis que le plan de récolement du réseau enterré, en particulier son altimétrie sur les terrains publics qu'il traverse, était vérifié. L'association du nuage de points avec les plans a permis de réaliser une maquette numérique dans les formats Revit et IFC, dont disposera bientôt l'université.

Organiser l'évolution des usages et des locaux. La modélisation concerne aussi les bâtiments du Crec, afin de répondre aux demandes particulières des chercheurs. Ceux-ci doivent pouvoir réguler la température de l'air pour chaque local, celle de l'eau dans les bassins, maîtriser l'hygrométrie, la luminosité, les apports d'UV, etc. « Disposer d'informations précises va nous permettre de simuler des scénarios dans le modèle numérique afin de déterminer les équipements à installer dès la phase d'avant-projet sommaire (APS) », estime François Caumont.

Tout au long de la vie des bâtiments, la maquette numérique sera utilisée pour prévoir de nouvelles fonctionnalités ou transformer les locaux afin de répondre aux besoins de futurs programmes de recherche. La maquette sera utilisée pour simuler des pannes, améliorer la gestion des risques et la qualité de l'exploitation. Sa création s'accompagne d'un plan de formation, qui comprend l'enseignement des notions de base et des mises à niveaux tous les deux à trois ans. Ces dernières porteront sur les aspects juridiques, contractuels, logiciels et administratifs du BIM. L'équipement informatique et logiciel suivra la même courbe, avec une fréquence de renouvellement régulière.

PHOTO - 13134_799499_k2_k1_1886289.jpg
PHOTO - 13134_799499_k2_k1_1886289.jpg
PHOTO - 13134_799499_k3_k1_1886290.jpg
PHOTO - 13134_799499_k3_k1_1886290.jpg

Commentaires

BIM : l'université de Caen se jette à l'eau

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX