En direct

BIM : Engie signe un nouveau rachat et affiche ses ambitions
Raphaël Contamin est directeur de la BIM Factory au sein du groupe Engie. - © Auteur-Photographe Siret :537 438 673 00015

BIM : Engie signe un nouveau rachat et affiche ses ambitions

Propos recueillis par Julie Nicolas. |  le 07/02/2018  |  TechniqueCommunicationNumérique

Depuis le lancement de sa « BIM Factory » en septembre 2017, Engie Axima a intégré en novembre la société Decode BIM et a signé le 6 février l’acquisition du groupe SXD. Deux étapes qui relèvent d’une stratégie plus globale : combiner les forces du groupe et celles d’acquisitions externes afin de constituer une offre BIM. Raphaël Contamin, directeur de la BIM Factory, détaille le projet pour Le Moniteur.

LeMoniteur.fr : Comment la BIM Factory s’inscrit-elle dans la stratégie du groupe Engie ?

Raphaël Contamin : Le groupe a engagé une transformation profonde : au cours des deux dernières années, les activités non stratégiques comme la production électrique à partir de charbon, les nouveaux projets dans le nucléaire, l’exploration-production de pétrole ont été arrêtées afin de réinvestir sur les métiers porteurs de croissance, dont le BIM fait partie. Engie Axima, filiale opérant en conception, construction et maintenance dans les bâtiments et l’industrie, utilisait depuis plusieurs années le BIM pour ses métiers traditionnels (génie climatique, protection incendie, réfrigération).

C’est donc logiquement qu’Axima a fait le choix de construire une offre BIM pour ses clients en associant au sein d’une entité dédiée, la BIM Factory, son expertise interne à celle de sociétés pionnières du BIM comme Decode BIM ou SXD. La création de cette entité résulte d’un constat simple : le BIM va devenir une norme et représente un important potentiel de croissance.

LeMoniteur.fr : Quels sont vos projets avec le BIM ?

Raphaël Contamin : Nous pensons que le BIM recèle un potentiel de valeur important pour nos clients. Si nous arrivons à les en convaincre, un marché important va s’ouvrir, et nous visons un chiffre d’affaires de 100 à 150 millions d’euros d’ici 4 à 5 ans. Afin d’atteindre notre objectif nous misons tout d’abord sur la croissance externe, d’où l’intégration de Decode BIM en novembre, et l’acquisition hier du Groupe SXD. Avec ses 35 collaborateurs et 3,4 M€ de chiffre d’affaires, le groupe SXD nous apporte une force de frappe importante, et des références BIM emblématiques comme la Fondation Louis Vuitton à Paris, le réaménagement de la Gare de Lausanne, la Tour Saint Gobain à La Défense, les Tour Sisters à Courbevoie (Hauts-de-Seine) ou la construction du métro de Doha. D’autres rachats ou partenariats auront lieu, afin de proposer à nos clients la gamme d’offres et de savoir-faire la plus complète et structurée du marché.

L’une de nos forces est notre capacité à accompagner nos clients en BIM depuis la conception jusqu’à la fin de vie dans le cadre de projets globaux en partenariats publics-privés (PPP) ou Conception-réalisation-exploitation-maintenance (CREM). Mais nous savons également intervenir pour une mission ponctuelle : pour du BIM promotion, ou en BIM management en phase de construction.

Le Moniteur : Comment se structure votre offre ?

Raphaël Contamin : Notre ambition est de créer une continuité entre les différentes étapes de la vie d’un bâtiment ou d’un ouvrage industriel qu’il s’agisse de conception, de construction puis d’exploitation du bâtiment. Nous voulons aussi connecter étroitement le BIM à la réalité du terrain, telle que vécue par les équipes d’installateurs et de mainteneurs sur les chantiers ou en exploitation.

Pour cela, nous développons les interactions et le partage d’expérience entre les équipes d’Axima dont le savoir-faire en matière de travaux n’est plus à démontrer et les sociétés que nous rachetons ou avec lesquelles nous passons des accords de partenariats.

Ainsi, Decode BIM est expert dans l’acquisition de nuages de points d’ensembles existants grâce à des scanners laser 3D. En revanche, Decode BIM n’a pas la connaissance des enjeux de maintenance, ce qui est le métier d’Axima. La BIM Factory va combiner les deux expertises pour mettre en place une maquette numérique globale qui sera utile pour l’exploitation des bâtiments. Autre exemple : pour la synthèse, nous ferons appel aux savoir-faire de SXD. L’idée, à terme, est de proposer des missions de BIM management qui couvrent toutes les étapes, de la conception aux Dossiers des ouvrages exécutés (DOE) en vue de l’exploitation.

Le Moniteur : L’exploitation des bâtiments reste votre objectif majeur ?

Raphaël Contamin : En effet, l’exploitation des bâtiments est le domaine où le BIM présentera sans doute à terme le maximum de valeur ajoutée. Concevoir un DOE de façon à ce qu’il soit utile à l’exploitant n’est pas encore chose aisée, mais nous y travaillons, avec nos collègues des autres filiales du groupe, tels que Cofely pour le facility management et Ineo, spécialiste du génie électrique, en particulier.

Cela implique de savoir extraire des DOE les éléments utiles à la gestion-maintenance, et à connecter ces éléments avec les flux d’information venant d’autres sources, comme la gestion maintenance assistée par ordinateur (GMAO), l’hypervision, les objets connectés, etc… Cela implique également de savoir mettre à jour de manière fiable et économique les maquettes BIM porteuses de l’ensemble de ces informations. Une fois cela fait, le client possède entre ses mains une mine d’or.

Commentaires

BIM : Engie signe un nouveau rachat et affiche ses ambitions

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX