Bienvenue Madame la ministre, voici les dossiers

le 03/04/2014  |  BâtimentEtatFrance entièreTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Bâtiment
Etat
France entière
Technique
Valider

Les professionnels du logement ont souhaité à leur manière la bienvenue à Sylvia Pinel au ministère du Logement en listant tous les dossiers plus ou moins laissés en suspens par Cécile Duflot notamment le problème de l’accession à la propriété, et l’application des mesures imaginées dans le cadre des «Objectifs 500 000».

«Bienvenue, félicitations, on se voit quand ?». Voilà très brièvement résumé le message qu’ont voulu faire passer les professionnels dès la nomination de Sylvia Pinel au ministère du Logement.

Comme Roger Bélier, Président du Syndicat National des Aménageurs Lotisseurs, ils l’assurent tous plus ou moins de leur souhait «de travailler en partenariat et de manière constructive avec le ministère», avant de lister les dossiers qui leur paraissent les plus brûlants.

Ainsi, le Snal demande des mesures d’urgence pour:

- créer un véritable choc de l’offre foncière en mettant en place une politique fiscale adaptée et incitative;

- relancer de manière dynamique le marché de la primo accession par une refonte du PTZ+ ;

- simplifier les normes qui contraignent à l’excès la profession et ralentissent la construction de nouveaux logements.

L’Union des maisons Françaises et son président Christian Louis-Victor, préviennent Sylvia Pinel qu’ils seront «attentifs» à ses engagements sur l’accession à la propriété qui subit une crise profonde «et qui explique largement le marasmedans lequel est plongée la production de logements depuis ces dernières années».

Un point de vue partagé par la Fédération des promoteurs immobiliers qui espère de son côté que la ministre «disposera des moyens nécessaires pour enrayer l’évolution très inquiétante de la production de logements neufs en France et permettre ainsi de construire beaucoup plus de logements de qualité pour tous les ménages, à des prix compatibles avec leur pouvoir d’achat». L’angle d’attaque de la FPI, expliqué par son président François Payelle: «le blocage du foncier constructible» et «le renchérissement des coûts de construction». «Les solutions sont identifiées; il est maintenant urgent de les mettre en œuvre. C’est un enjeu essentiel pour la croissance et pour l’emploi», conclut François Payelle.

La FPI espère que la ministre «conclura rapidement» les chantiers ouverts avec «Objectifs 500 000» (mesures d’allégement des normes et réglementations, mise en place de la gouvernance des normes).

Commentaires

Bienvenue Madame la ministre, voici les dossiers

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur