Le moniteur
Beyond décrypte la fiction de l’urbanisme événementiel
Des arbres endémiques s'obstinent à pousser à l'arrière des chantiers - © Franck Boutonnet/item

Beyond décrypte la fiction de l’urbanisme événementiel

Laurent miguet |  le 09/04/2019  |  UrbanismelyonNature en ville

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Urbanisme
lyon
Nature en ville
Valider

Pour décrypter la ville moyen-orientale derrière ses apparences idylliques, l’exposition Beyond conjugue l’œil du photographe et la lecture de l’ethnographe. Du 30 avril au 29 juin, le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement Rhône Métropole présente cette production du collectif lyonnais Item.

Deux trajectoires parallèles se sont rencontrées dans l’amour de l’image, mais pas n’importe laquelle : celle qui ne frappe qu’au premier abord, avant de se dissoudre dans l’habitude aveuglante du quotidien. Cette traque de la première impression et de ce qu’elle révèle, le photographe Franck Boutonnet et l’ethnographe Philippe Somnolet ont appris à la pratiquer ensemble au retour du Liban. Tous deux ont arpenté le pays, sans se croiser, entre 2005 et 2008, année où ils retournent ensemble à Beyrouth, pour des ateliers de photographie à l'Académie libanaise des beaux-arts.

Infrastructure dégingandée

Créée pour le Beirut Music and Art Festival en 2011, Autostrade a donné son empreinte fondatrice à une coopération qui se poursuit aujourd’hui dans l’exposition Beyond, présentée du 30 avril au 29 juin à Lyon : « Derrière l’immense portrait du jeune hétéro puissant, souriant et rayonnant des affiches publicitaires, des images charbonneuses montrent la sauvagerie d’une infrastructure dégingandée et d’un code de la route oublié. Ce contraste fonctionne comme une fabrique de solitude, perceptible dans la silhouette des piétons, au bord des voiries sans trottoirs », décrit Philippe Somnolet.
Les quatre séquences de Beyond déclinent ce même type d’abîme entre la fiction urbaine et la réalité humaine, dans les chantiers de Dubaï. Dans la série Behind Bilboards, les visiteurs retrouvent au centuple le thème de l’envers des panneaux publicitaires : leur longueur se compte ici en kilomètres, et non plus en dizaines de mètres.

Arbres tenaces

Dans ce décor irréel, des arbres endémiques s’obstinent à pousser. La série Trees s’attarde sur cette seule trace de vie à l’échelle humaine. Elle annonce la séquence Workers : les travailleurs construisent la ville sans pouvoir y accéder. « Le dimanche, ceux qui ont un jour de repos se font photographier devant ce paysage inaccessible, pour envoyer à leur famille cette image factice de réussite et de luxe », raconte l’ethnographe.
Mais Beyond ne se limite pas au décryptage de la violence sociale inhérente à un modèle urbain autoritariste et ultralibéral poussé à son paroxysme. La succession sans fin de chantiers pharaoniques inspire aussi une réflexion sur l’anéantissement du présent, thème sous-jacent de la série Workfields : « Future is now », lit-on sur une affiche qui présente une opération immobilière à venir, et qui frappe d’obsolescence les précédents chantiers démesurés et déjà livrés. Dans la chaleur écrasante d’un espace envahi par le vacarme des marteaux piqueurs, la fiction d’un avenir radieux et à la portée de tous peut se poursuivre sans fin, puisque le repère du présent n’existe plus.

De l'angoisse au plaisir

Malgré le sentiment d'angoisse suscité par de nombreuses images de l'exposition, le plaisir de l’intelligence collective transpire, dans le témoignage de Philippe Somnolet : « Chacun des membres du collectif Item a mis du sien dans les quatre chapitres qui composent cette mosaïque », souligne-t-il dans un hommage à Mika Sato, chargée de projet, Laureen Quincy, coordinatrice, et Yannick Bailly, graphiste et scénographe.
L’audace d’Item rejoint celle du CAUE Rhône Métropole : l’exposition constitue la deuxième étape de son cycle Nature en ville, qui se déroule en trois temps tout au long de l’année 2019. Le détour par Dubaï fonctionne comme un discours de la méthode : pour cerner un sujet, il faut montrer à quoi il s’oppose.

Informations pratiques

 

Beyond, une série photographique documentaire réalisée à Dubaï au Caue Rhône Métropole.

Du 30 avril au 29 juin 2019

du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h

le samedi de 15 h à 19 h, visites commentées

entrée libre côté place 

6 bis, quai Saint-Vincent, 69001 Lyon

www.caue69.fr

Commentaires

Beyond décrypte la fiction de l’urbanisme événementiel

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Date de parution : 06/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur