En direct

BETONS AUTOPLACANTS L'église Notre-Dame de la Sagesse à Paris

FRANCOIS SAGOT, GUILLAUME DELACROIX, PHILIPPE DONNAES, DOMINIQUE ERRARD, FRANCK GAUTHIER, CORINNE MONTCULIER |  le 26/02/1999  |  ParisBétonCulteMaîtrise d'ouvrageFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
Béton
Culte
Maîtrise d'ouvrage
France entière
Produits et matériels
Valider

Les contraintes : Des voiles complexes bruts de décoffrage.Les solutions : L'utilisation d'un BAP facilite le coulage dans les banches.

Construite dans la ZAC Seine rive gauche, à deux pas de la bibliothèque nationale de France, l'église Notre-Dame de la Sagesse possède une structure en béton armé. Les particularités techniques du bâtiment tiennent à l'exécution des voiles : d'une part, une grande majorité d'entre-eux resteront apparents ou seront seulement recouverts d'une lasure et, d'autre part, certains voiles possèdent des formes complexes.

Ces raisons ont conduit Claude Rebillard et Antonio Rodriguez, respectivement conducteur de travaux et chef de chantier de SNSH, a retenir un béton autoplaçant, en liaison avec le service achats de SAEP Equipements : « Nous étions confrontés à la présence de nombreuses réservations dans certains voiles ce qui entraînait des problèmes de coulage ».

De son côté, Jean-Michel Lagorce responsable produits chez BRC (fournisseur du béton), précise que « l'utilisation d'un BAP a toutefois nécessité des essais préalables, qui ont été réalisés en infra, et une adaptation de l'huile de décoffrage qui est ici végétale, afin d'éviter les phénomènes de bullage et de ségrégation ».

Les banches utilisées sont en acier. Elles sont placées sur des talonnettes de 5 cm de hauteur, munies d'acier en attente. Le décoffrage est intervenu 14 h après le coulage. Au total, 700 m3 de béton gris clair ont été utilisés pour la construction de l'église, dont 500 m2 de BAP. De type B35, il est adjuvanté par un produit MBT. Son temps d'ouverture est compris entre 1h1/2 et 2 h.

Le montant des travaux, pour la partie gros oeuvre, s'élève à 6,7 millions de francs.

Formulation

Ciment CPA CEM I 52,5

Addition de type II

Sable 0/4

Gravillons 3/8 ou 4/10

Eau de gâchage

Silice en solution

Superplastifiant

FICHE TECHNIQUE

Aménageur : SEMAPA

Maître d'ouvrage : Diocèse de Paris

Maître d'ouvrage délégué : SAGI

Assistant maître d'ouvrage : GEC

Architecte : cabinet Faloci

BET structure : Becebat

Entreprise générale : SNSH

Bureau de contrôle : Qualiconsult

PHOTOS :

L'utilisation d'un béton autoplaçant a permis de simplifier le coulage de certains voiles complexes tout en garantissant la qualité de parement.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur