En direct

BETON PRET A L'EMPLOI Philippe Annebicque : « Créer de la valeur ajoutée dans le métier »

le 19/12/1997

Philippe Annebicque est directeur général d'Unibéton, filiale de béton prêt-à-l'emploi du groupe Ciments français (Italcementi). Cette entreprise réalise 1,6 milliard de francs de chiffre d'affaires, gère 165 centrales en France et 640 salariés pour une production de 3,6 millions de mètres cubes.

La nouvelle norme XP18-305 qui offre des bétons adaptés sur le plan des résistances exigées, durables dans les classes d'environnement, et une information claire sur la composition des bétons va-t-elle soutenir l'activité ?

PHILIPPE ANNEBICQUE. Son utilisation peut avoir un effet inverse à celui recherché parce que son utilisation n'est pas obligatoire. En effet, elle rehausse les contraintes pour ceux qui l'utilisent et qui respectaient déjà les règles du marché... Pour les acteurs moins scrupuleux, elle peut constituer une sorte d'avantage économique en dehors de toute considération du respect de la qualité. Je pense qu'il faudrait lui donner un caractère obligatoire pour toutes les catégories de marchés alors qu'elle ne l'est que pour les marchés publics. Cela se joue actuellement à Bruxelles dans le cadre de la future norme européenne, qui sera techniquement identique à la norme française. Nous pensons qu'à partir du moment où une norme est bonne, elle doit s'appliquer à l'ensemble des bétons.

Votre métier est en proie à une concurrence parfois sauvage qui perturbe le marché. Comment pouvez-vous lutter ?

Tous les acteurs sérieux sont du même avis : il faut créer de la valeur ajoutée dans le métier. Il faut améliorer le service, la transparence et valoriser un réel savoir faire. Cela passe par la promotion d'une déontologie commune aux professionnels du béton. Il faut convaincre les clients d'adopter cette voie.

L'outil de fabrication de béton prêt-à-l'emploi est-il susceptible d'évoluer ?

Oui. Chez Unibéton, nous avons engagé la mise en réseau de toutes nos centrales. Pour le moment, 150 de nos 165 centrales sont connectées. Cette nouvelle organisation autorise d'ores et déjà une analyse commerciale assez élaborée : savoir notamment comment nous avons vendu nos produits, à quels clients, pour quelles formulations, etc. De cette analyse doit découler une approche commerciale plus segmentée, plus adaptée à chacun de nos clients.

Quelles sont les pistes de développement du marché pour les années à venir ?

Pour les chantiers de taille intermédiaire, les entreprises ont encore souvent tendance à installer leur propre centrale à béton. Nous voulons les convaincre de nous laisser agir dans ce domaine avec nos propres centrales et leur faire profiter de notre savoir faire dans la formulation et la constitution des bétons. Cela implique que nous disposions d'un parc de centrales que nous pourrons installer au gré des chantiers. Nous venons de mener une expérience avec un grand groupe du BTP sur le chantier de l'école de chimie de Strasbourg. Un budget d'investissement a été prévu pour développer cette pratique, les entreprises doivent savoir que nous sommes capables d'offrir ce service.

Commentaires

BETON PRET A L'EMPLOI Philippe Annebicque : « Créer de la valeur ajoutée dans le métier »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX