En direct

Béton issu de résidus de hauts-fourneaux

le 01/06/2012  |  Collectivités localesCôte-d'OrDoubsSaône-et-Loire

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Côte-d'Or
Doubs
Saône-et-Loire
Valider
Est -

La formulation de béton à partir de résidus de hauts-fourneaux réunit trois fabricants de blocs béton : les comtois Exincourt Béton, à Mathay ; Vieille Matériaux à Etalans, dans le Doubs ; et le bourguignon Maggioni, près de Dijon. Issu des anciennes mines d’Epinac, en Saône-et-Loire, le matériau est simplement criblé, lavé et en partie concassé. Le centre d’études et de recherche sur l’industrie du béton (Cerib) a récemment validé la formule. « Ses propriétés naturellement isolantes autorisent une isolation plus mince qu’avec un béton classique, pour obtenir le niveau de la RT 2012 », explique Francis Cahot, dirigeant d’Exincourt Béton. Sous le nom de NRJ Bloc, une démarche commerciale collective s’adresse aux constructeurs de maisons individuelles et devrait rapidement conduire à un premier chantier.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur