En direct

Béton armé: à Grenoble, la tour Perret entame sa cure de jouvence
Située dans le parc Paul Mistral de Grenoble, la Tour Perret n'est plus visitable depuis les années 60. - © Flickr / demiante

Béton armé: à Grenoble, la tour Perret entame sa cure de jouvence

Emmanuelle Picaud |  le 21/05/2019  |  RéalisationsTechniqueVie du BTPIsère

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Réalisations
Technique
Vie du BTP
Isère
Valider

La plus ancienne structure en béton armé de grande hauteur d'Europe fera l'objet d'une vaste opération de restauration. 

Cela fait presque cent ans qu’elle fait partie du paysage grenoblois. Construite en 1924, la tour Perret, construite par les frères architectes Auguste et Gustave dont elle porte le nom, est classée Monument Historique depuis 1998. Elle est connue comme étant le plus ancien ouvrage de grande hauteur construit en béton armé d’Europe.

Sur le même sujet Perret ressuscité

Chantier de 8 millions d’euros

Ce bâtiment à l’architecture si caractéristique (cf. encadré) a été ouvert au public jusque dans les années 60, mais depuis son état s’était trop dégradé. Sa restauration, dirigée par l’architecte en chef des monuments historiques François Botton, va prochainement débuter. Le montant de ce chantier, qui se veut précurseur en matière de restauration des bétons armés, est estimé à 8 millions d’euros.

Depuis avril 2019, la structure est scrutée dans les moindres détails par le Laboratoire d'études et de recherches sur les matériaux (Lerm). « Cette campagne de sondages vise à compléter les connaissances dont nous disposons déjà sur la tour », explique Valérie Vacchiani, cheffe de projet à la ville de Grenoble. Une caractérisation minéralogique et chimique des bétons avait en effet été menée dès les années 90. Puis une nouvelle campagne a été pilotée en 2004, complétée par des analyses en 2011 et 2012.

Compiler les connaissances

Le protocole de restauration n’a pas encore été entièrement défini pour le moment. Mais ce chantier s’annonce déjà comme une opération hors du commun, à cause de son caractère expérimental. « Les méthodes de restauration des bétons armés ne sont actuellement pas encore stabilisées. Notre chantier vise à changer cette donne. Nous souhaitons compiler les connaissances actuelles en matière de méthodes préventives et curatives », assure la cheffe de projet.

Une fois établies, les méthodes de restauration devraient être validées in situ, sur des endroits précis situés au pied de la tour. « Il est important d’avoir une réflexion pilote sur ces enjeux de restauration des bétons armés, car la préservation de ce patrimoine du XXème siècle est un enjeu majeur », résume Valérie Vacchiani.

Le début du chantier de restauration est prévu pour fin 2019. Sa fin est quant à elle estimée pour 2020. 

La Tour Perret, une tour à l'architecture atypique

 

Conçue sur un plan octogonal de 8 m de diamètre, la tour s’élève à 90 m de haut. Elle repose sur des fondations de 15 m de profondeur. Son ossature est constituée de 8 poteaux verticaux assemblés par des anneaux espacés de 22 m. Entre ces poteaux, une ossature secondaire reçoit un système de claustras, préfabriquées en atelier et montées au fur et à mesure comme des éléments de menuiserie.
Les claustras en forme de triangle laissent passer le jour, créant ainsi un jeu de lumière intérieure Auguste Perret la surnommait « la tour pour regarder les montagnes » qui s’anime au fil des saisons et de la course du soleil.

Commentaires

Béton armé: à Grenoble, la tour Perret entame sa cure de jouvence

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

Date de parution : 06/2019

Voir

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur