En direct

Besançon, la Citadelle et
- ©

Besançon, la Citadelle et "l'effet Vauban"

Pouthier Adrien |  le 08/08/2008  |  Bas-RhinMeurthe-et-MoselleDoubsJuraMeuse

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bas-Rhin
Meurthe-et-Moselle
Doubs
Jura
Meuse
Côte-d'Or
Saône-et-Loire
Moselle
Nièvre
Haut-Rhin
Vosges
Yonne
Territoire de Belfort
Haute-Saône
Réalisations
Architecture
Valider

L'inscription début juillet de 12 sites Vauban au Patrimoine mondial de l'Unesco profite à la Citadelle de Besançon : +13% de visiteurs en juillet. C’est l’"effet Vauban".

Le directeur de la Citadelle, Patrick Arbey, a dénombré 6.000 entrées supplémentaires en juillet (+13%) par rapport à un mois de juillet 2007 déjà gonflé par les festivités du tricentenaire de la mort de Vauban (1633-1707). "Il existe indéniablement un ‘effet Vauban’", a-t-il déclaré. "L'inscription à l'Unesco a suscité l'envie de découvrir et redécouvrir la Citadelle. Une météo clémente, les animations mises en place autour de l'évènement et l'effort fait pour accueillir dignement les visiteurs du monde entier sont aussi à prendre en compte", selon lui. "Cette progression est assez exceptionnelle par rapport à la fréquentation régionale qui est plutôt en baisse", se félicite M. Arbey en soulignant que la Citadelle "reste de loin le premier site visité en Franche-Comté".

Un circuit touristique pour les Japonais
Les responsables de la forteresse bisontine espèrent dépasser les 265.000 visiteurs pour l'année 2008, mais s'attendent à ressentir davantage "l'incidence Unesco" à partir de 2009.
Les étrangers représentent 14% de la fréquentation. "Des tours opérateurs internationaux, notamment japonais, ont déjà fait part de leur intérêt pour un circuit touristique de l'ensemble des 12 sites fortifiés du Réseau des sites majeurs de Vauban", dont la Citadelle est le chef de file, a indiqué le directeur.
Un programme de restauration et de mise en valeur de la Citadelle de Vauban et de ses fortifications, d'un montant de 9,9 millions d'euros, a été instauré dans le cadre du Contrat de Projet Etat Région 2007-2013 présenté à l'Unesco, a indiqué la ville de Besançon, qui finance les travaux avec l'Etat, la région Franche-Comté et le département du Doubs.

Adrien Pouthier avec AFP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur