En direct

Berry-Nivernais Centripolis prône un aménagement concerté

jean-jacques talpin |  le 23/05/1997  |  France Collectivités localesAménagementIndreCher

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Collectivités locales
Aménagement
Indre
Cher
Nièvre
Architecture
Etat
Valider

-Les élus locaux et les socioprofessionnels veulent définir une charte d'aménagement. -Des projets d'équipements et d'infrastructures pour le prochain contrat de Plan.

Entre Morvan et Poitou, entre Sologne et Massif central, les espaces insérés dans les départements de l'Indre, du Cher et de la Nièvre peuvent-ils avoir un avenir commun ? C'est à cette question qu'ont voulu répondre près de 300 socioprofessionnels des trois départements regroupés au sein de l'association Centripolis présidée par Jean-Marie Nunez, architecte et adjoint au maire de Bourges.

Née dans le sillon du grand débat sur l'aménagement du territoire lancé par Charles Pasqua, cette association, qui vient de tenir son assemblée générale à Saint-Amand-Montrond, milite pour l'émergence d'une zone d'aménagement qui s'inscrit à la fois dans la démarche des « pays » et dans celle des réseaux de villes. « C'est un espace homogène et cohérent, explique Jean-Marie Nunez, mais un espace qui ne regroupe que 720 000 habitants et qui se dépeuple. Avec un tel poids, le seul moyen de créer de grands équipements est de se regrouper. » De plus, ce « pays interrégional » peut s'inscrire dans plusieurs initiatives d'aménagement du territoire : zone d'aménagement du Grand Massif central et du Grand Bassin parisien, diagonale Pologne-Portugal, axe euro-atlantique. Créée par les professionnels, Centripolis fédère désormais la plupart des communes concernées, le conseil général de la Nièvre vient d'adhérer, et les assemblées départementales de l'Indre et du Cher vont suivre.

Un soutien qui va permettre de passer à la vitesse supérieure avec le recrutement en septembre d'un chargé de mission. Il doit préparer l'élaboration d'une charte d'aménagement dont les grands principes doivent être intégrés dans la négociation des futurs contrats de Plan. « Il faut arrêter de dire qu'on n'a pas d'idées, insiste Jean-Marie Nunez. L'intérêt de la démarche, c'est justement de susciter des initiatives et des projets nouveaux. » D'ores et déjà, plusieurs pistes sont envisagées notamment pour les infrastructures : création d'une autoroute Bourges-Auxerre en passant par La Charité-sur-Loire, mise à deux fois deux voies de Bourges-Châteauroux, développement des axes ferroviaires, notamment l'axe Nantes-Lyon, .

Inventer une nouvelle solidarité d'aménagement

D'autres projets doivent se concrétiser : création d'une université thématique, développement de la logistique (aéroport de Châteauroux-Déols, plate-forme de Vierzon, zone de Magny-Cours), valorisation de la filière bois, des nouveaux matériaux, des industries liées à l'environnement, etc.

Autant de projets qui doivent désormais être formalisés pour inventer une nouvelle solidarité d'aménagement qui dépasse les frontières des trois départements, et surtout des deux régions.

PHOTO : L'architecte Jean-Marie Nunez, président de Centripolis : adjoint au maire de Bourges, est au coeur de ce nouveau « pays ».

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire en pisé

Construire en pisé

Date de parution : 10/2020

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Date de parution : 10/2020

Voir

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil