En direct

Bernard Cazeneuve dans le grand bain de l'apprentissage
Inauguration du CFA de Blois par le Premier ministre Bernard Cazeneuve le 19 janvier 2017 - © © Christine Berkovicius

Bernard Cazeneuve dans le grand bain de l'apprentissage

Christine Berkovicius |  le 20/01/2017  |  BâtimentFrance entièreEtatApprentissage BTPERP

Le Premier ministre est venu inaugurer le nouveau CFA du bâtiment à Blois et plaider en faveur de ces formations d'excellence.

Le centre de formation des apprentis du bâtiment de Blois a décidément la cote auprès des ministres. En janvier 2015, François Rebsamen, alors ministre du Travail, était venu poser la première pierre. Le 19 janvier dernier, c'est le Premier ministre Bernard Cazeneuve qui a fait le déplacement pour inaugurer cet établissement de 450 élèves, ouvert depuis la rentrée 2016.

Bardage bois et zinc, façades en béton matricé, chaufferie bois, récupération des eaux pluviales: le directeur Franck Prêtre a détaillé pour son visiteur les performances de ce bâtiment conçu par CRR Architectures, qui se veut à la fois une vitrine des techniques les plus modernes, et un outil d'excellence pour la formation autour de trois filières phares - bois, fluides et métaux, et gros œuvre.

Vaincre les réticences

Après avoir coupé le ruban protocolaire sous un ciel bleu azur, Bernard Cazeneuve, accompagné de la ministre du Travail, Myriam El Khomri, et de la secrétaire d'Etat à la formation, Clotilde Valter, a pris le temps de d'échanger avec des élèves, du CAP au BTS, des enseignants et des chefs d'entreprises. Difficultés pour trouver un patron, reconversion professionnelle, place des femmes trop timide, les participants ont passé en revue les freins à l'apprentissage.

"Il faut promouvoir cette voie et travailler davantage sur l'orientation. Près de 80% de nos jeunes sont employés à la fin de leur formation!", a plaidé un artisan. Les apprentis, eux, ont surtout dit leur joie de se former à un métier qu'ils aiment. Et pour lequel ils ont parfois dû vaincre les réticences de leurs enseignants et de leur entourage.

Cela a été le cas du jeune Baptiste. Alors que ses professeurs voulaient le pousser vers un bac S, il vient de décrocher le titre de meilleur apprenti de France en charpente. "Ce qui me frappe, c'est votre fierté, a relevé Bernard Cazeneuve. Je vois des jeunes très motivés qui ont l'air de s'épanouir. Dans un pays qui a besoin de donner le goût d'entreprendre, c'est essentiel."

Rendre le modèle attractif

Le Premier ministre a insisté sur "l'exemplarité" du CFA de Blois. Le coût (24,75 millions d'euros) a été couvert à hauteur de 9,5 millions d'euros par l'Etat, au titre des investissements d'avenir. Le projet a été complété par la construction d'une résidence hôtelière privée de 100 places à proximité, qui permet d'héberger les jeunes dans des studios. "C'est la synthèse de ce que ce pays apporte de meilleur", s'est-t-il félicité.

Mais l'amour du métier ne suffit pas pour faire de l'apprentissage "un modèle attractif", auprès des jeunes et des entreprises. Il faut aussi que les politiques suivent. "Il y a 8.500 apprentis par an dans les services de l'Etat, nous y croyons", a-t-il assuré.

"Nous avons aussi fait en sorte que les apprentis puissent progressivement bénéficier des mêmes droits sociaux que les autres salariés. Dès mars prochain, la rémunération des apprentis sera revalorisée", a-t-il promis. Sur l'année 2016-2017, "une aide exceptionnelle de 335 euros sera versée à tous les apprentis de moins de 21 ans, et je m'engage à poursuivre dans les mois à venir le travail engagé avec les partenaires sociaux pour améliorer encore la rémunération des apprentis."

Ces mesures, en partenariat avec les collectivités locales, donnent selon lui "de bons résultats" puisque le nombre d'apprentis, selon l'INSEE a augmenté de 3,5% sur l'année scolaire 2015-2016, et de 2% pour la période 2016-2017. Fort de ces bons chiffres, il a conclu son discours par un plaidoyer contre la sinistrose. "Ce qui marche, c'est l'enthousiasme, ce sont des formations enracinées dans le territoire, qui permettent à chacun de trouver son chemin".

Commentaires

Bernard Cazeneuve dans le grand bain de l'apprentissage

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX