Logement

Bernard Carayon, nouveau président du conseil d’administration de Gecina

Mots clés : Etat et collectivités locales

Bernard Carayon a été nommé président du conseil d’administration de Gecina, à l’occasion d’une assemblée générale mixte de la foncière. Il succède à Bernard Michel, dont le mandat touchait à sa fin.

Nouvelle tête chez Gecina. A l’occasion d’une assemblée générale mixte réunie le 18 avril 2018, Bernard Carayon a été nommé président du conseil d’administration de la foncière. Il vient succéder à Bernard Michel, dont le mandat est arrivé à échéance.

Bernard Carayon était jusqu’à mars 2017 administrateur et directeur général du groupe européen de gestion d’actifs Amundi. Il occupait également le poste de directeur des fonctions de pilotage et contrôle, ainsi que conseiller de la direction générale d’Amundi pour l’ISR (l’investissement socialement responsable).

Diplômé d’un doctorat en sciences économiques de l’université de la Sorbonne, Bernard Carayon bénéficie d’une longue expérience en matière d’audit et de gestion des risques. Sa nomination « fait bénéficier au conseil de ses compétences dans les domaines de la banque, de la RSE et de la gestion d’actifs », explique Gecina dans un communiqué.

 

Gabrielle Gauthey, nouvelle administratrice

 

A également été élue comme administratrice Gabrielle Gauthey, qui vient remplacer Isabelle Courville. Ancienne élève de l’Ecole Polytechnique et diplômée Télécom Paris Tech et de l’école des Mines de Paris, cette ingénieure générale des Mines est titulaire d’un DEA en analyse économique. Auparavant, Gabrielle Gauthey occupait, de février 2015 à mars 2018, le poste de directrice des investissements et du développement local, membre du comité de direction de l’Etablissement Public et du Groupe Caisse des Dépôts.

Le conseil d’administration de Gecina a par ailleurs confirmé plusieurs personnalités à leur poste : Sylvain Fortier, comme président du comité stratégique et d’investissement, Jacques-Yves Nicol, en tant que président du comité d’audit et des risques et Inès Reinmann, comme présidente du comité de gouvernance, nominations et rémunérations.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X