En direct

Bercy-Charenton: les contours de ce futur quartier parisien se précisent
Cerné par la Seine et des infrastructures lourdes (réseau ferré, boulevard périphérique, échangeur de l’A4, etc.), le secteur Bercy-Charenton devrait accueillir un programme mixte de 660 000 m2 de plancher. - © © Ville de Paris/Direction de l'urbanisme

Bercy-Charenton: les contours de ce futur quartier parisien se précisent

Nathalie Moutarde (Bureau Ile-de-France du Moniteur) |  le 03/07/2015  |  ArchitectureAménagementParis

Avec l’approbation du bilan de la concertation préalable, le projet d’aménagement du secteur Bercy-Charenton, dans le XIIe arrondissement de la capitale, franchit une nouvelle étape. Une ZAC pourrait être créée en 2016.

Le 1er juillet, le Conseil de Paris a approuvé le bilan de la concertation préalable sur le secteur Bercy-Charenton, dans le XIIe arrondissement. Cet inextricable enchevêtrement ferroviaire et routier de près de 70 ha, qui marque une coupure franche entre Paris et Charenton-le-Pont, reste l’une des rares opportunités de créer un nouveau quartier. En 2010, la Ville de Paris a chargé l’équipe formée par RSH+P, l’agence de l’architecte britannique Richard Rogers, avec Ateliers Jean Nouvel, Arep, TVK, Michel Desvigne, Franck Boutté, Ingérop et RFR SAS, d’élaborer un plan guide pour l’aménagement de ce site.

L’ensemble des études menées et les échanges issus de la concertation et avec les propriétaires fonciers ont fait émerger une stratégie opérationnelle qui s’oriente vers un découpage du projet urbain en deux opérations d’aménagement distinctes: une ZAC créée à l’initiative de la Ville couvrira la majeure partie du projet urbain à l’étude et une autre opération, au sud du boulevard Poniatowski, pourrait être conduite sous forme de lotissement, sur des emprises propriétés de la Société nationale des espaces ferroviaires (Snef).

Dernières évolutions du projet

A l’automne dernier, la municipalité avait élargi le périmètre au secteur Léo-Lagrange, occupé par des installations sportives qui seront modernisées, afin d’y construire un collège, qu’il n’était pas possible d’implanter ailleurs. «Cette extension va nous permettre de mettre en valeur l’entrée du bois de Vincennes et de renforcer la continuité piétonne entre la promenade plantée, le bois et le parc de Bercy», avait expliqué l’adjoint à l’urbanisme, Jean-Louis Missika.

Depuis, deux autres évolutions sont intervenues: l’abandon par le Syctom de son projet de centre de tri et la conservation d’au moins trois voûtes de la gare de la Rapée inférieure sur toute la longueur ainsi que la valorisation de la façade sur la Seine.

Immeubles de grande hauteur

Aujourd’hui, la programmation est d’environ 660 000 m2 de surfaces de plancher, équilibrée entre logement (dont 60% de logements sociaux) et bureau avec des équipements publics et des activités logistiques. Les terrains disponibles pour l’urbanisation étant limités et contraints, des immeubles de grande hauteur sont envisagés, «quatre ou cinq, selon Jean-Louis Missika, qui dialogueront avec les tours Duo, en projet sur la ZAC Paris rive gauche, de l’autre côté de la Seine.»

Amélioration des liaisons entre Paris et Charenton

Le projet vise aussi à améliorer les liaisons entre Paris et Charenton: prolongement de la rue Baron-Leroy; aménagement d’un cheminement piéton entre le boulevard Poniatowski et l’immeuble Lumière, élargissement du quai sous le Pont National, établissement de liaisons transversales au-dessus des voies ferrées avec le réaménagement de la petite ceinture ferroviaire en jardin linéaire et la création d’une ou deux passerelles, etc. Il comporte également un volet transformation de l’environnement et des espaces publics avec en particulier la qualification des berges de Seine et de l’échangeur de Bercy, la mise en valeur du bastion n°1, la constitution d’une trame urbaine viaire, etc.

Les études vont maintenant se poursuivre afin de consolider le projet au plan technique, programmatique et économique. La prochaine étape sera l’enquête publique préalable à la déclaration de projet comportant mise en compatibilité du PLU. La ZAC Bercy-Charenton pourrait être créée en 2016.

Commentaires

Bercy-Charenton: les contours de ce futur quartier parisien se précisent

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur