En direct

Benoît Quignon : « Les collectivités sont en bonne santé financière »

claude mandraut |  le 31/01/1997  |  France entièreCollectivités localesEntreprisesSanté

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Entreprises
Santé
Valider

-Le directeur régional du Crédit local de France lance le prêt BTP Aquitaine 1997, en partenariat avec la FRB et la FRTP.

Le prêt BTP Aquitaine met 150 millions sont mis à la disposition des communes de moins de 10 000 habitants. Pourquoi cette initiative ?

Nous proposons des échéances constantes à 15 ans calculées sur la base d'un taux annuel de 5,6 %. En terme de charges d'annuité, c'est 10 % de moins qu'en 1995. Nous sommes partis du constat que les investissements des collectivités locales étaient orientés à la baisse depuis deux à trois ans.

Contrairement à ce que nous avions pensé, les chiffres de 1996 ne seront sans doute pas très bons. Les petites et moyennes communes d'Aquitaine ont même peut-être fait un peu moins d'investissements que dans d'autres régions. Les collectivités locales mettent en avant un certain nombre de raisons sur lesquelles on ne peut pas jouer. Mais, sur les questions financières, nous voulons souligner un certain nombre de points positifs. Par exemple, elles ont reconstitué leur capacité d'autofinancement, et leur épargne disponible est repartie à la hausse. Ainsi nombre de villes moyennes se désendettent. En outre, les taux d'intérêt ont beaucoup baissé. C'est tellement rapide et impressionnant que les élus ne l'intègrent pas forcément dans leur raisonnement.

Comment obtenir ce prêt ?

Dès lors qu'une collectivité locale a un projet de construction ou de rénovation dans le bâtiment ou les travaux publics, elle peut avoir accès à ce prêt sans formalité. Nous avons un système de fiche projet dans lequel le maire décrit sommairement ce qu'il va faire et, par retour du courrier, nous faisons une offre, dans la limite de 1 000 francs par habitant. Notre objectif est de toucher le maximum de projets et le maximum de communes. Nous voulons provoquer un effet levier important. La date butoir est le 30 avril.

NOTES : Contact pour information sur ce prêt au tél. 05 56 99 92 92.

PHOTO : Benoît Quignon : «Les collectivités ont reconstitué leur capacité d'autofinancement et leur épargne disponible est repartie à la hausse.»

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur