En direct

Benoît de Ruffray annoncé à la tête d'Eiffage
Benoît de Ruffray, actuellement directeur général de Solétanche-Freyssinet - © Vinci

Benoît de Ruffray annoncé à la tête d'Eiffage

O.B. |  le 04/12/2015  | 

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Valider

Benoît de Ruffray, directeur général de Solétanche-Freyssinet depuis mars dernier après avoir effectué la totalité de sa carrière chez Bouygues Construction, aurait été choisi pour remplacer Pierre Berger, le P-DG d'Eiffage décédé brutalement fin octobre.

Un mois et demi après le décès brutal de son P-DG Pierre Berger, Eiffage semble avoir déjà trouvé son remplaçant. D’après nos confrères de l’Obs, il s’agirait de Benoît de Ruffray, 49 ans, directeur général de Solétanche-Freyssinet (filiale de Vinci Construction) depuis mars dernier. L’information, qu'Eiffage ne souhaite pas commenter, a néanmoins été confirmée au Moniteur par une source proche du groupe.

Le profil de Benoît de Ruffray correspond quasiment trait pour trait –sur le papier du moins- à celui de Pierre Berger : un jeune X-Ponts issu du sérail, en provenance du groupe Vinci, et connaissant parfaitement les marchés du BTP à l’international.

Le scénario qui avait prévalu en 2010, lors la succession de Jean-François Roverato, patron historique du groupe Eiffage et président par intérim depuis fin octobre, pourrait donc être en passe de se répéter. A l’époque, celui-ci avait réussi à imposer Pierre Berger, qui avait pris l’avantage sur l’énarque Pierre Mongin et un autre X-Ponts, Olivier Barbaroux, alors P-DG de Dalkia.

Bouygues, Vinci puis... Eiffage ?

Recruté par Vinci en mars 2015 pour prendre la direction générale de Solétanche-Freyssinet, sa filiale leader mondial dans les métiers du sol, des structures et du nucléaire, Benoît de Ruffray n’y sera donc pas resté longtemps. Jusque-là, il avait passé la totalité de sa carrière dans plusieurs filiales de Bouygues Construction. Entré en 1990 chez Bouygues Travaux publics, il a exercé différentes fonctions et piloté d'importants projets, dont la réalisation du front de mer à Beyrouth, avant de prendre en 2001 la direction de la zone Amérique latine. De 2003 à 2007, il est directeur général de Dragages Hong Kong et supervise les activités de Bouygues Travaux Publics en Asie-Pacifique et de Bouygues Bâtiment International en Asie du Nord. Nommé directeur général adjoint de Bouygues Bâtiment International en 2007, il en est devenu directeur général délégué en 2008.

Commentaires

Benoît de Ruffray annoncé à la tête d'Eiffage

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur