Belleville-sur-Loire Importants travaux d'étanchéité pour la centrale nucléaire

D'importants travaux sur l'enceinte poreuse du réacteur sont entrepris afin de limiter le taux de fuite.

Partager

Entre juillet et septembre 1998, la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, située au croisement du Cher, du Loiret et de la Nièvre, est restée silencieuse. Face à des taux de fuite jugés trop importants, le redémarrage de la centrale a tardé et n'a pu être obtenu qu'à la condition de mener d'importants travaux d'étanchéité. « Nous n'avons pas de problème de sûreté, note Jacques Maurin, directeur de Belleville, mais simplement de respect de la réglementation : nos enceintes sont prévues pour absorber des rejets gazeux de l'ordre de 5 % par jour, nous en sommes loin. »

Pourtant, Belleville, ouverte en 1987, souffre d'un problème récurent : son béton, réalisé à partir de sable de Loire, est trop poreux et perméable aux fuites. La centrale va donc lancer d'importants travaux d'étanchéité sur l'enceinte interne (1,20 mètre d'épaisseur de béton) de l'unité de production no 2.

Le chantier (40 millions de francs) vient de démarrer et se poursuivra jusqu'en juillet. Il vise d'abord à injecter de la résine époxy liquide à l'intérieur du béton à l'aide de drains, qui avaient été prévus dès l'origine. La phase la plus spectaculaire, entre juin et septembre, concernera la pose d'un revêtement d'étanchéité sur les parties haute et basse du réacteur. Un chantier à risque, qui suppose l'installation de 200 tonnes d'échafaudages, le décapage au sable du béton, et la pose au pinceau de plusieurs couches de revêtement sur une surface de 1 600 m2. Des tests de pression seront ensuite réalisés, afin de contrôler l'étanchéité. Si tout va bien, la deuxième tranche de Belleville pourra être recouplée au réseau électrique le 29 septembre.

En décembre, l'unité de production no 1 s'arrêtera à son tour, pour connaître les mêmes travaux durant six mois.

PHOTO : Les enceintes de la centrale de Belleville-sur-Loire sont prévues pour absorber des rejets gazeux de l'ordre de 5 %.

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil