En direct

Beauvais Permis imminent pour le service d’incendie et de secours conçu par Arval

ELISABETH GILLION |  le 02/08/2007  |  ArchitectureAménagementNord

Le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de l’Oise a retenu le cabinet Arval pour la construction de son siège. Etabli sur 10 hectares au bord de la rocade de Beauvais, le bâtiment est très vite repérable depuis l’aéroport voisin, grâce à son toit-terrasse végétalisé et à une bande éclairante soulignant les limites des bâtiments. Le SDIS contient plusieurs innovations, comme le simulateur d’incendie en milieu clos.

Entité indépendante. Le cabinet Arval l’a conçu en forme de peigne autour d’une galerie et d’une rue intérieure, protégé du bruit par un long mur en béton blanc. La première strate est directement accessible pour abriter le garage, le gymnase, le centre de secours et le magasin contigüs aux aires de livraison et de stationnement. Puis sont positionnés les bureaux et les services opérationnels sur trois niveaux ouverts sur l’étendue plantée où les extensions futures seront faciles à ajouter. Un cheminement piétonnier contourne les bâtiments agrémentés de quatre jardins et de prairies semées de conifères.

Le centre de secours annexe constitue une entité indépendante avec un parc de stationnement, un accès et un garage séparés.

Pour les grands volumes, Arval a choisi une structure de poteaux béton et consoles métalliques portant des poutres droites en lamellé-collé et, pour les ailes, des voiles béton pour les façades porteuses et des poteaux de chaque côté de la galerie centrale. Largement vitrées, ou recouvertes de bardage translucide les façades sont habillées d’acier laqué gris ou de terre cuite rouge Terreal selon qu’on a affaire à des lieux utilitaires ou à du tertiaire. Les cibles HQE retenues sont, dans l’ordre : la relation à l’environnement immédiat, le chantier à faible impact environnemental, les économies d’énergie et d’eau, le coût d’entretien.

Le permis de construire est à l’étude et devrait sortir rapidement, le démarrage des travaux est prévu en début d’année prochaine pour deux ans. L’investissement de 23 millions d’euros est partagé par le conseil général, les communes et groupements de communes. Par ailleurs, plusieurs casernes de pompiers sont en cours (Breteuil, Ressons-sur-Matz, Formerie, Méru, Lamorlaye), d’autres projets sont en cours d’étude, en constructions neuves (Bresle, Grandvilliers, Nogent, Saint-Just-en-Chaussée) ou en extension-réhabilitation avec construction de logements et d’une école départementale de sapeurs-pompiers à Creil.

PHOTO - NORD-BEAUVAIS
PHOTO - NORD-BEAUVAIS

Commentaires

Beauvais Permis imminent pour le service d’incendie et de secours conçu par Arval

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur