En direct

Beaune : les lumières de la nuit

reportage d'Etienne Beurier reportage d'Etienne Beurier |  le 08/07/2011  |  TechniqueEnvironnementCôte d'Or

La réfection de l’éclairage public est pour la ville de Beaune l’occasion de mettre en œuvre un ambitieux plan lumière. Objectif affiché : renforcer l’attractivité nocturne de la cité médiévale.

« Les gens ne passaient pas la nuit à Beaune » explique le concepteur lumière Jean-François Touchard. C’est fort de ce constat que la municipalité de Beaune a lancé un concours en 2008 pour reconfigurer l’ensemble de l’éclairage de la ville. Originalité du lauréat, la société Ineo, groupe Gdf-Suez, signataire en 2009 d’un PPP de 24 millions d’euros sur 15 ans : différencier l’éclairage public, confié à l’agence Hutinet, de la création d’un parcours lumière, conçu par Jean-François Touchard. En 2012, la consommation électrique nécessaire pour l’éclairage public aura presque été divisée par deux.

 « Travailler à cette échelle n’avait jamais été fait », se réjouit l’artiste qui a créé deux parcours avec l’entreprise iGuzzini, spécialiste italien de l’éclairage architectural. Le premier suit les remparts et le boulevard périphérique, alors que le second sillonne le cœur de la ville médiévale en mettant en valeur ses principaux monuments. 150 points lumineux ont ainsi été implantés sur trois kilomètres de cheminement. L’emploi de LEDs facilite l’intégration aux bâtiments historiques.

« Vidéos patrimoniales »

« Nous avons repéré les lieux où implanter des animations vidéos. La promenade s’est articulée à partir de là » confie le plasticien qui parle de « vidéos patrimoniales » : sept installations réalisées par les scénographes Pierre-Yves Toulot et Joseph Cristiani de l’agence Cosmo AV, dédiées à l’histoire de la ville. Les premières inaugurées à l’automne 2009, animent la vie nocturne durant la période estivale ou lors de divers festivals.

 « Au début de la nuit tout se déclenche » s’enthousiasme le concepteur. Si les principaux bâtiments ont été simplement habillés de blanc, les couleurs de la promenade changent à mesure que la nuit avance. Les teintes chaudes et claires évoluent progressivement vers des tons plus soutenus. En fin de la soirée, toutes les installations virent au bleu, « une couleur apaisante pour que la ville s’endorme » conclut l’artiste.

%%GALLERIE_PHOTO:787929%%
Les Hospices de Beaune éclairées par Jean-François Touchard
Les Hospices de Beaune éclairées par Jean-François Touchard
Les Hospices de Beaune éclairées par Jean-François Touchard
Les Hospices de Beaune éclairées par Jean-François Touchard

Commentaires

Beaune : les lumières de la nuit

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur