En direct

BAU 2017 : l'isolation des fondations s'impose
Plaque de polystyrène extrudé (XPS) - © © Austrotherm

BAU 2017 : l'isolation des fondations s'impose

PASCAL POGGI |  le 01/02/2017  |  Artisans

Construire des bâtiments performants implique de traiter les fondations. Jusqu’à R?+?2, la semelle de polystyrène extrudé (XPS) à forte résistance mécanique s’impose. Austrotherm, IsoBouw et Rekord Holzmann proposent des plaques d’XPS de 50 à 200 mm d’épaisseur, superposables en deux couches croisées. Disposées sur le sol nu, elles remontent pour constituer les coffres des radiers et constituent le fond de fouille sur lequel on coule le béton. Elles offrent un lambda de 0,035 W/(m.K), soit une résistance thermique R de 8,40 m².K/W pour 320 mm.

Commentaires

BAU 2017 : l'isolation des fondations s'impose

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur