En direct

Bâtiments durables à forte valeur ajoutée

R. M. |  le 31/01/2014  |  Collectivités localesSantéEnvironnementBouches-du-RhôneVar

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Santé
Environnement
Bouches-du-Rhône
Var
Alpes-Maritimes
Gironde
Technique
Valider
PACA -

Marseille accueille, les 6 et 7 février, « Santé et climat : bien vivre le bâtiment », le 4 e  Forum du bâtiment durable des pôles de compétitivité, organisé par Capenergies, avec le pôle Derbi et l’association Bâtiments durables méditerranéens (BDM).

Après la réhabilitation durable, l’an passé à Bordeaux, les enjeux de confort et de santé, d’adaptation du bâtiment à son environnement sont placés au centre des échanges d’un réseau qui fédère 19 pôles de compétitivité sur le territoire national. Objectif : intensifier synergies et coopérations entre acteurs. « A côté des économies d’énergie, il y a la nécessité d’avoir une réflexion globale sur la conception des bâtiments durables. L’enjeu est d’aller vers des bâtiments à plus forte valeur ajoutée qui participeront à l’amélioration environnementale de leur territoire », confirme Bernard Besnainou, directeur adjoint de Capenergies.

Qualité d’usage dès la conception

Au sein de BDM, cette problématique (étanchéité à l’air, nature des matériaux, confort d’été, bioclimatisme…) est déjà prise en compte dans la grille d’évaluation, aux côtés de la performance énergétique. « Elle pèse pour 20 % dans l’attribution des différents niveaux de reconnaissance BDM. Nous réfléchissons à son renforcement, en particulier pour la santé. Il faudra, par contre, la moduler en fonction de critères géographiques et de densité urbaine », commente Daniel Fauré, le directeur de BDM.Appréhendable en phase de fonctionnement, elle nécessite une instrumentation des bâtiments. « Le marché est à peine en train de s’ouvrir en région », note Valérie Delbart-Hoyau, ingénieur chez Azimut Monitoring, une PME qui a mis au point une solution intégrée de mesure et de suivi 24 heures/24 de multiples paramètres dans un bâtiment (bruit, température, hygrométrie, composés organiques volatils, etc.). Au plan des constructions régionales, les projets d’Ehpad, de lycées et de groupes scolaires privilégient de plus en plus, dès la conception, la qualité d’usage du bâtiment et le bien-être des futurs occupants, mais la tendance se dessine également dans les équipements tertiaires. L’adaptation bioclimatique commence à toucher l’industrie (voir la réalisation d’Arcadie, page ci-contre) et de grands équipements publics, comme le pôle universitaire de Toulon en centre-ville doté d’un système de ventilation naturelle par cheminées solaires.

PHOTO - 774145.BR.jpg
PHOTO - 774145.BR.jpg - © Serge Demailly/Le Moniteur
« Nous accompagnons les innovations »

Quel est votre positionnement sur les enjeux de santé et climat ?

L’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, la sécurité et l’autonomie des territoires, le développement des énergies renouvelables tirent parti des atouts climatiques et naturels de la région dans le solaire, l’éolien, la géothermie, la biomasse, etc. Le travail en réseau avec quatre autres pôles de compétitivité de Paca permet d’intégrer les notions de confort de vie, de qualité de l’air intérieur, d’isolation acoustique dans les recherches.

Quel est le poids économique de Capenergies et vos axes de développement ?

Un réseau de 600 membres, 400 projets labellisés, 800 millions d’euros investis et 270 projets financés. C’est aussi un accompagnement de PME et de start-up régionales dans la mise au point d’innovations pouvant équiper des bâtiments.Le bâtiment ou le quartier qui devient lui-même acteur énergétique. Capenergies a initié, fin 2007, avec « Premio », à Lambesc, une plate-forme expérimentale de gestion de l’énergie sur un site pilote hébergé par une collectivité locale. A Carros, dans les Alpes-Maritimes, nous sommes partenaires de Nice Grid, qui préfigure les quartiers solaires intelligents de demain. A Fréjus, nous avons en projet une expérimentation sur 1 000 logements, combinant énergies renouvelables et Smart Grids.

PHOTO - 774020.BR.jpg
PHOTO - 774020.BR.jpg - © BERNARD BESNAINOU

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur