En direct

Bâtiment Réduction des émissions de C02 : les subventions plus efficaces que les taxes

le 29/09/2008

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider

Une étude réalisée par l’Etat suisse sur les mesures bientôt ou déjà mises en œuvre pour réduire les émissions de CO2 dans le bâtiment tend à prouver que les subventions sont plus efficaces que les taxes ou les incitations fiscales. Ainsi, le programme national d’aides pour des immeubles basse consommation prévu à partir de 2010 coûtera 124 millions d’euros/an pour réduire les émissions de 4,5 millions de tonnes/an, tandis que la taxe C02 sur les combustibles fossiles utilisés à des fins énergétiques rapporterait 136 millions pour une diminution d’à peine 400 000 t. Par ailleurs, l’étude constate que les subventions cantonales pour des immeubles basses émissions ont été l’élément déclencheur pour deux tiers des projets, alors que les déductions fiscales sur des équipements à haute performance énergétique n’ont justifié qu’un quart des achats.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur