En direct

Bâtiment, négoce, coût de construction... zoom sur les indicateurs de la construction
Le bulletin de la conjoncture - © © wordle.net

Bâtiment, négoce, coût de construction... zoom sur les indicateurs de la construction

le 25/09/2009  |  EntreprisesNégoceFrance entièreEuropeInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture
Entreprises
Négoce
France entière
Europe
International
Valider

Cette semaine : la FFB fait preuve d'un optimisme très modéré sur la conjoncture. Une tonalité que l'on retrouve dans l'enquête de septembre de l'Insee dans le bâtiment, : elle parle d'une « atténuation de la contraction de l'activité ». Un mieux que le négoce bâtiment n'a pas senti cet été. Dans l'ensemble du BTP, les défaillances d'entreprises sont reparties à la hausse en juillet et août. Petite polémique sur les coûts de construction en France...

Bâtiment : la FFB prévoit «au pire une stabilisation, au mieux une légère reprise» en 2010

« De nombreux facteurs militent pour une stabilisation de l'activité en 2010 au pire, pour une légère reprise, au mieux »: le président de la Fédération française du bâtiment (FFB), Didier Ridoret, est d'un « optimisme prudent » sur la conjoncture, estimant à 5,1% le recul de la production en volume au premier semestre et à 36.600 la réduction des effectifs (dont 21.200 intérimaires). Pour l'ensemble de 2009, il maintient sa prévision d'une baisse de l'activité de 4% et espère que l'on s'en tiendra à ce chiffre de 36.600 emplois perdus.
Il demande une prorogation du doublement du prêt 0% dans le neuf, un maintien du taux réduit de la TVA au-delà de décembre 2010 et une modification du comptage des équipements ouvrant droit au versement anticipé du FCTVA (fonds de compensation de la TVA). Il plaide aussi pour « un minimum de réalisme » dans le verdissement des aides au logement : « si l'on veut casser la reprise, il suffit par exemple de limiter le bénéfice du dispositif Scellier aux seuls programmes BBC, sans tenir compte des inévitables et incompressibles délais de conception des projets ». Une telle réforme ne peut que se faire progressivement, à compter de 2011.
Didier Ridoret s'est inquiété aussi des prix. Des entreprises ayant une marge nette de 3 à 5% ne peuvent faire abaisser durablement leurs prix de 15, 20, voire 30%, explique-t-il. Les entreprises souffrent aussi de la réforme des délais de paiement qui « marche très bien en amont » mais pas en aval, dans la relation avec les clients. Si « les choses vont un peu mieux avec les banquiers », c'est loin d'être le cas avec les assureurs crédits, a poursuivi le président de la FFB qui va reprendre contact avec eux « pour qu'ils changent leur appréciation sur le bâtiment ».

Commentaire : Le bâtiment a abordé la crise avec un confortable carnet de commandes (5,6 mois à la fin du T4 2008 pour les entreprises de plus de 10 salariés). Il n'a rencontré de réelles difficultés qu'à partir du premier trimestre 2009, plus tard que le reste de l'économie. Mais entré plus tard dans la crise, il craint d'en sortir plus tard. «Toute l'incertitude repose sur la durée de la période de soudure avant que les effets du plan de relance, du Grenelle de l'environnement et du rebond économique aient un véritable impact sur le secteur du bâtiment », analyse la FFB dans une note.

Bâtiment : léger mieux en septembre selon l'Insee (voir courbes ci-contre)

Selon les entrepreneurs du bâtiment interrogés en septembre par l'Insee, « la contraction de l'activité s'atténue ». L'indicateur synthétique du climat des affaires est en progression de deux points et monte à 93. Pour la première fois depuis avril 2008, l'indicateur de retournement de la conjoncture passe nettement dans la zone favorable, avec une valeur proche de + 1. Toutefois, l'Insee souligne que cet indicateur est susceptible d'être corrigé et qu'il faut attendre au moins deux mois consécutifs pour en tirer des conséquences.
Les entrepreneurs interrogés estiment que la contraction de l'activité s'est atténuée et pensent que cela va continuer au cours des trois prochains mois. Mais ils sont toujours aussi nombreux à estimer que les carnets de commandes sont inférieurs à la normale. Ils permettent en septembre d'assurer dans les entreprises de plus de 10 salariés 5,6 mois d'emploi à temps plein, soit un léger mieux par rapport à juillet (5,3 mois). De même, le taux d'utilisation des capacités de production s'améliore. D'ailleurs, les entreprises ne pouvant accroitre leur production augmente. Les entrepreneurs sont moins nombreux qu'en juillet à prévoir une baisse des prix.

Négoce bâtiment : été pourri

L'été a été particulièrement mauvais dans le négoce bâtiment, selon l'enquête I/C/Negoscope pour notre confrère « Négoce » : les ventes en juillet ont reculé de 12% en valeur par rapport au même mois de 2008 et de 8% en août comparé à août 2008, lui-même déjà en baisse de 9%. L'Ouest de la France est particulièrement mauvais alors que l'Ile-de-France s'en sort moins mal.

30.000 éco-prêts = 500 millions de travaux, selon la Capeb

Les 30.000 éco-prêts à taux zéro distribués depuis avril pour financer les bouquets de travaux thermiques effectués par les particuliers dans leurs logements font générer environ 500 millions de travaux et préserver entre 6.000 et 10.000 emplois, selon les estimations de la Capeb. En effet, le prêt moyen est compris entre 15 et 17.000 euros environ. Une bonne nouvelles pour les artisans qui ont vu l'activité reculer de 2,5% en volume au T2, après 3% au T1 09.
Défaillances : accélération cet été dans le BTP
Selon Euler Hermès Sfac, les défaillances dans la construction avaient augmenté, à fin août 2009, de 23,7% par rapport à août 2008. Ce chiffre, qui était à 16,4% à fin juin, montre "une accélération dans la dernière période", indique Laurent Bonhoure, conseiller sectoriel chez Euler Hermes Sfac. Il souligne toutefois que "le nombre de défaillances croît au même rythme que celui de l'économie française dans son ensemble" (+ 22,7% à fin août). Le constat est sensiblement le même pour Thierry Millon, directeur des études chez Altares, spécialiste de la connaissance inter-entreprises : "Dans un contexte encore sévère mais qui se détend, le bâtiment conserve sur 8 mois une évolution de + 24 % des défaillances, contre 18 % pour l'ensemble des entreprises", explique-t-il.
Chaque mois, ce sont désormais, en moyenne, entre 1500 et 1700 entreprises du secteur qui déposent le bilan - pour une grande majorité des entreprises de bâtiment, les travaux publics ne représentant qu'une part minime de ces défaillances. Parmi les activités les plus touchées, Euler Hermes met en avant le terrassement, la maçonnerie, ou encore les travaux de second œuvre et de finition tels que la plâtrerie, la menuiserie, la peinture et le revêtement de sol.

Commentaire : Les analystes notent une représentativité de plus en plus forte des PME de plus de 50 salariés parmi les sociétés défaillantes.

Granulats : - 12,3% en juillet

La production de granulats était inférieure de 12,3% en juillet 2009 à celle de juillet 2008, selon des chiffres recueillis auprès de l'Unicem. En juin, le recul était de 9,5%. Le cumul des sept premiers mois de 2009 faisait apparaître une baisse de 15,3% par rapport à la même période en 2008 (- 15,8% pour les 6 premiers mois). Sur 12 mois glissants, la baisse est de 13,4% (12,7% en juin).

Durée du travail : inchangée dans la construction

La durée du travail hebdomadaire était inchangée au T2 par rapport au T1, à 36,3 heures. Toutefois, un peu moins de salariés travaillaient plus de 39 heures : 20,8% contre 21,2%, selon la dernière enquête trimestrielle de la Dares. De même, un peu moins sont en temps partiel (3% contre 3,3%) mais un peu plus en CDD (5,1% contre 4,9%). Tous secteurs confondus, la durée du travail est de 35,6 heures.

Coût de construction : la France la plus chère d'Europe ? (voir graphique ci-contre)

Les experts de la FFB ont contesté, chiffres à l'appui, l'affirmation de Benoist Apparu devant les HLM selon laquelle « le coût de la construction de logement est plus élevé que dans le reste de l'Europe ».
Pour preuve, ils sortent une étude d'Eurostat montrant qu'en 2007, la France arrive en 11ème place sur 37 pays de l'OCDE derrière l'Allemagne, le Royaume Unis et l'Europe du Nord. Alors que l'Europe des 27 est à l'indice 100, la France s'inscrit à 112.

Les diagnostiqueurs sont moins pessimistes (voir graphique ci-contre)

Les 4500 diagnostiqueurs immobiliers interrogés chaque trimestre pour le baromètre d'infodiagnostiqueur.com se montrent moins pessimistes en septembre qu'en juin sur leur activité : ils ne sont plus que 22,3%(contre 30,6%) à estimer qu'elle baisse depuis trois mois et sont plus nombreux à ressentir une hausse (29,8% contre 26,8%). Quand on les interroge sur leur chiffre d'affaires en 2009, ils sont aussi plus nombreux a s'attendre à une augmentation (36,4% contre 29,9%) et moins nombreux à une baisse (21,8% contre 34,2%).

Le chiffre de la semaine

8000 euros

C'est le coût de la taxe carbone pour une entreprise de gros œuvre de 50 à 60 salariés, disposant d'une cinquantaine de véhicules, selon la FFB

Parole de patron

« Le secteur de la construction (NDLR : en Europe) va perdre encore du terrain et le plus bas est à venir (...) le point bas devrait probablement être atteint l'an prochain »

Xavier Huillard, directeur général de Vinci, le Financial Times du 22 septembre 2009

L'indicateur international qu'il faut connaître

- 2,7%

C'est la baisse en août des reventes de logements anciens aux Etats-Unis, comparé à juillet, selon la NAR (Association nationale des agents immobiliers). Après 4 mois de hausse ininterrompue, elle a surpris les observateurs et contribuer, avec le recul du prix du baril de pétrole, à faire baisser Wall Street. Pour le deuxième mois consécutif, les ventes sont toutefois en hausse de 3,4% en glissement annuel.

Climat des affaires
Climat des affaires - © © Climat des affaires de l'Insee
Evolution des carnets de commande
Evolution des carnets de commande - © © Carnets de commandes Insee
Evolution des coûts de la construction selon l'étude Eurostat
Evolution des coûts de la construction selon l'étude Eurostat - © © Coûts de la construction Eurostat
Evolution de l'activité des diagnostiqueurs selon infodiagnostiqueurs.com
Evolution de l'activité des diagnostiqueurs selon infodiagnostiqueurs.com - © © Evolution de l'activité des diagnostiqueurs selon infodiagnostiqueurs.com

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur