En direct

Bas-Rhin Le Piémont de Barr crée des logements conventionnés

Laurent Miguet |  le 29/10/1999  |  Bas-RhinFrance Collectivités localesLogementFinances locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bas-Rhin
France
Collectivités locales
Logement
Finances locales
Etat
Valider

Offrir aux jeunes ménages l'accès à des logements locatifs : la communauté de communes du Piémont de Barr espère atteindre cet objectif à travers une opération programmée d'amélioration de l'habitat (Opah) lancée en début d'année.

Cette initiative vise à pallier une déficience de l'offre privée, concentrée sur de petits logements neufs implantés à la périphérie des villages. Les 13 communes regroupant près de 15 000 habitants espèrent atteindre un second objectif dans les deux prochaines années : réhabiliter d'anciennes granges désaffectées au centre des villages.

Dans ce type d'opérations, des subventions régionales s'ajouteront aux efforts de la communauté de communes et de l'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat. Les deux facettes de l'Opah du Piémont de Barr concrétisent la démarche engagée en 1995 : l'ancien Sivom, devenu alors communauté de communes, s'était doté d'une compétence dans l'habitat pour engager l'Opah.

Etudes préalables et animation : Urbam conseil.

Objectifs : 180 logements locatifs, 60 rénovations par des propriétaires occupants.

Taux de subventions pour les logements locatifs : 45 % du F1 au F3, 50 % au-delà.

Aides régionales pour la transformation de granges en logements : 40 000 francs du F1 au F2, 80 000 francs au-delà.

Montant de travaux attendus : 27 millions de francs.

PHOTO

Inhabitée depuis la dernière guerre et transformée cette année en logement locatif conventionné, l'ancienne dépendance du moulin de Saint-Pierre, au centre du village, accueille depuis septembre une famille avec deux enfants.

POINT DE VUE Jean-Pierre Friedrich « Les temps sont mûrs pour l'habitat intercommunal » Jean-Pierre Friedrich préside la communauté de communes du Piémont de Barr

« La récente mise en service de la voie rapide du Piémont des Vosges a précipité l'intégration de notre territoire dans la deuxième couronne strasbourgeoise. Il en résulte une forte demande de logements locatifs, difficile à satisfaire en raison de la pression foncière croissante. D'un autre côté, nous voyons nos villages vieillir et se vider lentement. Ces facteurs avaient déjà provoqué plusieurs réactions limitées : une Opah circonscrite à la seule ville de Barr, puis une première Opah intercomunale, dont les résultats se sont vite révélés décevants, car chaque commune conservait le pilotage de l'opération. Aujourd'hui, les esprits ont mûri : toutes les conditions sont réunies pour une véritable politique intercommunale de l'habitat. »

%%GALLERIE_PHOTO:0%%

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil