En direct

Barrières filtrantes pour nappes phréatiques polluées

JULIE NICOLAS |  le 06/06/2003  |  Mobilier urbainEnvironnementDroit de l'environnementFrance entièreSanté

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Mobilier urbain
Environnement
Droit de l'environnement
France entière
Santé
Urbanisme
Réglementation
Technique
Bâtiment
Aménagements extérieurs
Valider

Pour lutter contre la pollution des eaux souterraines provenant de site de fabrication ou d'exploitation de solvants chlorés, Sita Remediation a mis au point une barrière souterraine équipée de portes filtrantes.

Méconnus en France, les problèmes liés à la pollution des eaux souterraines par les solvants chlorés risquent dans quelques années de faire des ravages. En effet, les solvants ont le défaut d'être solubles dans l'eau et très peu biodégradables. Un accident provoquant le déversement d'une petite quantité de solvant sur le sol est suffisant pour polluer les eaux souterraines. L'infiltration dans le sol se fait aussi de manière continue sur les sites chimiques, pharmaceutiques, mécanique, etc.

La toxicité de ces substances n'est pas négligeable. Une nappe phréatique polluée avec des solvants chlorés est difficile à dépolluer. C'est pourquoi, Sita Remediation, filiale de Suez, a développé une solution en deux étapes : le confinement de la zone polluée puis le traitement des eaux. « Cette solution est particulièrement adaptée sur le long terme, pour des industriels qui vont utiliser le site pendant encore dix ou trente ans », explique Christophe Chêne, ingénieur d'affaire de la société.

Confinement et traitement

Le confinement est assuré par une tranchée creusée dans le sol et remplie ensuite d'un coulis de bentonite/ciment, ce qui empêche l'écoulement des eaux polluées. « Les nappes phréatiques ont toujours une pente et une vitesse d'écoulement de quelques mètres par an », indique l'ingénieur. L'eau s'accumule ainsi en amont tandis que son niveau baisse en aval, comme avec un barrage. Outre la sécurité qu'implique un mur dans le sol, cela permet de rassurer les populations vivant à proximité d'un site pollué.

Le traitement de l'eau s'effectue ensuite grâce à la mise en place de portes filtrantes à travers le mur. L'eau passe à travers ces « portes » où, au contact de réactifs adaptés au panache de polluants, elle est épurée. La barrière est constituée de trois cylindres : le premier contient un pré-traitement, le second le traitement proprement dit et le troisième peut contenir un post-traitement en fonction de la nature des substances polluantes. Le produit résiduel du traitement n'est plus qu'un simple hydrocarbure non toxique qui va pouvoir se dégrader rapidement dans des conditions naturelles.

Des réactifs adaptés

Avant d'installer ces barrières filtrantes, les experts réalisent des tests de réactifs en fonction des substances à éliminer ainsi qu'une modélisation hydrogéologique pour mesurer le débit d'eau et adapter l'installation en conséquence. En moyenne, le débit est de quelques mètres cubes d'eau filtrée par jour.

Une fois l'installation en place, il suffit de réaliser une maintenance annuelle sur les réactifs. L'opération nécessite simplement de faire remonter le cylindre du sol où il est enterré, de nettoyer le réactif qu'il contient puis de le remettre en place. Parallèlement, les sources de polluants sont traitées afin d'éviter une nouvelle pollution si le site industriel est encore en activité.

DESSIN : Un accident provoque le déversement d'un polluant (1) qui forme une poche de produit (2) et un panache de pollution (3). La barrière étanche (4) est équipée de porte de traitement (5) qui libère une eau traitée (6).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur