En direct

Balcon effondré d’Angers : «Un cumul de fautes constructives exceptionnel» selon les parties civiles
Louis-René Penneau, avocat des parties civiles, est spécialisé dans le droit pénal et de le droit de la construction. - © Bruno Chené
Interview

Balcon effondré d’Angers : «Un cumul de fautes constructives exceptionnel» selon les parties civiles

Jean-Philippe Defawe (Bureau de Nantes du Moniteur) |  le 08/02/2022  |  Maine-et-LoireSinistralité

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Droit de la construction
Maine-et-Loire
Sinistralité
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Alors que s’ouvre, à Angers, le procès de cinq professionnels après l’effondrement, en octobre 2016, d’un balcon qui avait causé la mort de quatre étudiants, l’avocat des parties civiles, maître Louis-René Penneau, déplore un cumul de négligences et de fautes constructives, ainsi que l’attitude et le refus des prévenus de faire face à leurs responsabilités.

A compter du 9 février et pour une durée d’au moins trois semaines, cinq prévenus – dont l’architecte Frédéric [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Balcon effondré d’Angers : «Un cumul de fautes constructives exceptionnel» selon les parties civiles

Votre e-mail ne sera pas publié

jeanyves

09/02/2022 15h:39

pourquoi l'architecte ? Transposons cela a quelque chose de plus comprensible pour tout le monde... - Je décide d'acheter une voiture Renault pour partir en vacances.. - J'entends un bruit étrange lorsque je roule, alors je prends rende-vous chez le garagiste et celui-ci change les roulements de mes 4 roues - Je pars en vacances, j'ai un accident grave et les experts en déduisent que les plaquettes de freins étaient usagéesJe demande réparation de mon préjudice a qui ? A renault ou au garagiste ?A méditer

Votre e-mail ne sera pas publié

Alaincoget

10/02/2022 11h:01

En outre, les dalles des balcons, qui devaient être initialement préfabriquées, ont finalement été coulées sur place, et cela sans que de nouveaux plans soient réalisés. Le conducteur de travaux a expliqué durant l’instruction que ce choix avait été fait pour permettre un gain de temps de 14 semaines. 1/ gagner 14 semaines,,,? Je suppose que le chantier aurait été stoppé par la non livraison, dans les délais prévus, des dalles formant les balcons (sous traitance à une usine de préfabrication) Donc problème de planning de ce chantier géré quand mème par l'architecte ( une voiture n'est pas livrée sans ses roues pour respecter la date de livraison ) à vérifier !

1 réponse

Alaincoget

15/02/2022 12h:04

La présidente revient sur le défaut d'ancrage des balcons. Gérard Caussé reprend ce qui a déjà été dit : "Le mauvais positionnement des aciers et la mauvaise reprise de bétonnage… c'est la conjonction de ces éléments qui a fragilisé l'ensemble. On ne peut pas évaluer une prépondérance de l'une ou l'autre des causes". Faux C'est le positionnement des aciers qui ne permettait pas à la dalle de béton de tenir. Quand on accroche un tableau sur un mur les crochets ne sont pas en bas!.....

Votre e-mail ne sera pas publié

Alaincoget

15/02/2022 15h:33

Pourquoi ne parle t'on jamais du planning?

Votre e-mail ne sera pas publié

Egis Bâtiments Centre-ouest

17/02/2022 13h:18

Bonjour Je suis très étonné de lire dans vos colonnes un article d'un avocat "à charge" pour l'architecte alors même que le procès vient de commencer et qu'il est présumé innocent. Vous connaissez le métier et vous auriez du faire valoir à minima votre devoir de réserve avant la conclusion de la procédure. Je pense que beaucoup de professionnels vont être choqués de ce choix.J.GROSSIN 0680592430

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil