En direct

#Balancetonaéroport

Jean-Philippe Defawe |  le 26/01/2018  |  EvénementIlle-et-VilaineLoire-AtlantiqueParis

Coup de griffe -

Que de temps, que d'argent et que d'énergie perdus. Né il y a cinquante ans, le projet de transférer l'aéroport de Nantes Atlantique à Notre-Dame-des-Landes n'a eu de cesse de diviser les Français pour finalement capoter avant même d'avoir décollé. A qui la faute ?

La responsabilité est forcément collective.

Mais Jean-Marc Ayrault, qui a paradoxalement tant fait pour le développement de son territoire, porte une responsabilité toute particulière, et pas uniquement par son inaction à Matignon. L'ancien maire de Nantes n'a pas fait les bons arbitrages. Sur la question essentielle de l'accessibilité du Grand Ouest, il a tout misé sur l'aéroport… et a tout perdu.

A Rennes, les élus ont fait un choix plus sage en acceptant que le grand aéroport de l'Ouest soit nantais en l'échange d'une ligne à grande vitesse. Résultat, aujourd'hui, la ville est à moins d'une heure et demie de Paris en TGV… et en prime, l'aéroport Rennes Saint-Jacques sera agrandi et rénové. De quoi faire avaler la pilule à Jean-Yves Le Drian, ancien président de la région Bretagne, laquelle est propriétaire de l'aéroport concédé à la chambre de commerce et d'industrie et Vinci. D'ailleurs, les élus bretons se font plutôt discrets dans le concert d'indignations que jouent (surjouent ?) le PS à gauche et les Républicains à droite, lesquels voient dans cette « trahison » une occasion de reprendre un peu de couleurs.

Quant à Emmanuel Macron et Edouard Philippe, ils pourraient bien sortir gagnants de ce bourbier qui a plombé les gouvernements précédents. En reprenant à son compte la formule de Pierre Mendès-France « Gouverner, c'est choisir », l'exécutif a réussi le tour de force de transformer un renoncement en un choix assumé.

Un choix assumé mais qui laisse d'autres arbitrages en suspens. Comment indemniser Vinci ? Comment rassurer les riverains de Nantes Atlantique ? Que faire de la ZAD ? Et surtout, comment éviter de créer un précédent en bloquant d'autres grands projets contestés ?

Commentaires

#Balancetonaéroport

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur