Baisse de régime pour l'artisanat du bâtiment
- © ©sawitreelyaon - stock.adobe.com

Baisse de régime pour l'artisanat du bâtiment

Pierre Pichère |  le 22/01/2019  |  EntreprisesBâtimentConjonctureCapebNégoce

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Entreprises
Bâtiment
Conjoncture
Capeb
Négoce
Valider

Selon la note trimestrielle de conjoncture de la Capeb, l'activité des entreprises du bâtiment de moins de 20 salariés n'a crû que de 2 % au quatrième trimestre 2018.

La croissance est toujours là, mais de moins en moins solide. Ainsi peut se résumer la note de conjoncture présentée mardi 22 janvier 2019 par la Capeb pour le quatrième trimestre 2018. L'augmentation d'activité avait atteint 2,5 % au premier trimestre 2018, puis 3 % au deuxième et 2,5 % au troisième. Elle n'est que de 2 % au quatrième, portant la croissance globale de l'année 2018 pour les entreprises de moins de 20 salariés à 2,5 %.

L'entretien-amélioration enregistre une baisse particulièrement marquée de la croissance, à 1 % contre 2 % au trimestre précédent. La croissance dans le neuf se maintient à 4 %.

Légende : variation trimestrielle d'activité des entreprises du bâtiment de moins de 20 salariés, par rapport au même trimestre de l'année précédente.

Source : Capeb / I+C

Fin de cycle

Pour la Capeb, ces chiffres annoncent la fin d'un cycle de croissance pour l'artisanat du bâtiment, cycle entamé fin 2015. La chute d'activité nationale dans le neuf, couplée aux incertitudes du climat réglementaire  laissent présager une année 2019 plus difficile pour les artisans. Selon les prévisions de la Capeb, l'activité des petites entreprises dans le neuf ne devrait pas croître de plus de 0,5 cette année. Et la rénovation ne donne aucun signe de reprise conséquente.

Commentaires

Baisse de régime pour l'artisanat du bâtiment

Votre e-mail ne sera pas publié

Jean

26/01/2019 09h:28

Ah oui c est clair qu il y a dû souci à se faire , dans la rénovation depuis l arrêt des crédits d impôt et vue la conjoncture incertaine de nos dirigeants les gens ne consomment plus pour la part entreprise de menuiseries dans la fabrication et pose installé depuis 17 ans et n ayant jamais connu d année difficile hé bien 2018 c est soldé en négatif et heureusement que je n ai pas d employés

Votre e-mail ne sera pas publié

sarl julliard

26/01/2019 16h:40

bonjour il faut revoir les qualifications qui pénalise l'artisanat.il faut réinvente l'artisanat pour la préservé. reformer les qualifications en faveur des entreprises existantes, supprimer les auto entrepreneurs qui on des tarifs qui sont sans charges et tva.l'artisan manque de courage la preuve avec le rsi il non jamais soutenu quelque manifestation, voila les causes qui va faire disparaitre l'artisanat en France. sincères salutations

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Précis du droit de la commande publique

Précis du droit de la commande publique

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur