En direct

Bailleur social - Haute-Saône : adapter les savoir-faire locaux aux enjeux climatiques
PHOTO - 283030.HR.jpg - © Patrice Jacquet architecte

Bailleur social - Haute-Saône : adapter les savoir-faire locaux aux enjeux climatiques

Christiane Perruchot - |  le 22/01/2010  |  EnergieImmobilierLogementArchitectureRéalisations

Associés dans un groupement (GIE) de moyens, l'office public de l'habitat (OPH) de la Haute-Saône et la SA Habitat et Territoires affichent leur pragmatisme, avant de généraliser la basse consommation d'énergie (BBC) dans leurs programmes de construction neuve. Propriétaires de 10 742 équivalents logements, les deux organismes en construisent une centaine par an. « Nous cherchons des solutions simples accessibles aux petites entreprises consultées généralement en lots séparés », indique Olivier Rosat, directeur du patrimoine.

Pour la maîtrise d'œuvre, le cahier des charges inclut désormais le coût global des opérations.

Les premiers enseignements

La quarantaine de logements construits en BBC apporte les premiers enseignements. Livrés en novembre à Noidans-le-Ferroux par Habitat et Territoires, six pavillons labellisés Effinergie démontrent la méconnaissance en Haute-Saône de la brique monomur. La première expérience en photovoltaïque dans un programme de 18 logements collectifs à Port-sur-Saône débouche sur la volonté de développer cette technique dans les programmes de réhabilitation. Le bailleur social attend une première saison de chauffe pour faire un bilan des installations d'aérothermie de dix pavillons récemment réhabilités, mais émet une réserve sur la rentabilité des installations solaires pour l'eau chaude. L'ossature bois développée par Maisons d'en France, la filiale promotion des deux bailleurs, n'a pas encore d'équivalent dans le locatif social.
Cette approche de la réglementation thermique 2012 coïncide avec un nouveau plan pluriannuel d'investissement qui sera chiffré avant la fin de l'année. Il découlera du contrat de territorialisation que les organismes préparent avec le conseil général, délégataire des aides à la pierre. La programmation portera une attention particulière à l'insertion des projets de construction neuve au sein des bourgs. « Cet outil apportera une lisibilité à moyen terme pour réaliser des acquisitions foncières », commente Olivier Rosat.

Projets

- Vyans-le-Val : sept logements et neuf lots en accession.
- Lavoncourt : quatre logements et un foyer logements pour personnes âgées.
- Quenoche : quatre logements dans une ancienne ferme.
- Colombier : treize maisons individuelles en lotissement.

CONTACT

- Olivier Rosat, directeur du patrimoine, tél. : 03.84.96.13.50.

Commentaires

Bailleur social - Haute-Saône : adapter les savoir-faire locaux aux enjeux climatiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX