En direct

Avis favorable assorti de neuf réserves pour la LNPCA
La commission d’enquête a émis un avis favorable sur la déclaration d’utilité publique (DUP) de la Ligne nouvelle Provence-Côte d’Azur (LNPCA). - © SNCF RÉSEAU

Avis favorable assorti de neuf réserves pour la LNPCA

Christiane Wanaverbecq (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 20/06/2022  |  Ligne Nouvelle Provence-Côte d’Azur (LNPCA)Provence-Alpes-Côte d'AzurOccitanieSNCF Réseau

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Ligne Nouvelle Provence-Côte d’Azur (LNPCA)
Génie civil
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Occitanie
SNCF Réseau
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Deux mois après la fin de l’enquête publique sur les phases 1 et 2 de la Ligne nouvelle Provence-Côte d’Azur (LNPCA), la commission d’enquête a émis un avis favorable assorti de seize recommandations et neuf réserves sur la déclaration d’utilité publique (DUP). Parmi ces dernières, trois sont relatives aux insuffisantes mesures proposées par la SNCF pour contrôler les nuisances du chantier. L’Etat promet 1,4 milliard d’euros de financement, soit 40 % du coût total de ces deux premières phases qui visent à désaturer les nœuds ferroviaires de Marseille, Toulon et de la Côte d’Azur.

Avec le Grand projet du Sud-Ouest (GPSO) entre Bordeaux et Toulouse et les lignes nouvelles de Montpellier-Perpignan (LNMP) et [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Avis favorable assorti de neuf réserves pour la LNPCA

Votre e-mail ne sera pas publié

Didier Cade

21/06/2022 11h:25

Ce projet est un scandale! Non seulement la phase 2 (tunnel sous Marseille) nécessite une production de 800 000 tonnes de CO2 (neutralité carbone 2070 selon SNCF) avec un gain de temps pour les seuls trains traversants surestimé. Mais en plus la suite est à l'avenant avec 50% de tunnels sur 170 km de ligne nouvelle Le réchauffement climatique va pouvoir prospérer ! Sur le plan financier le projet initial devait longer l'autoroute A8 et coûter 5 milliards . Le projet retenu qui passe par Marseille Toulon et Nice pour la gloire des élus qui payent avec l'argent des citoyens va coûter plus de 20 milliards sans compter le tronçon Nice Ventimille sans lequel l'arc méditerranéen Barcelone Génes que l'on nous vend n'existe pas !Le collectif stop lgv Sud Sainte-Baume

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil