En direct

Aveyron VM Zinc investit sur son site de Viviez

bertrand escolin |  le 12/09/2008  |  AveyronPas-de-CalaisFrance entière

La société VM Zinc, filiale du groupe belge Umicore, développe dans l’Aveyron un des principaux outils industriels de production de zinc pré-patiné de France.

Le groupe Umicore (15 000 salariés dans le monde, 8,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2007), investit 35 millions d’euros à Viviez, dans le bassin de Decazeville, pour réhabiliter le site et les anciennes zones de dépôt. Il ajoute 20 autres millions pour moderniser l’usine de production. Selon la direction, il s’agit du plus gros investissement industriel privé du groupe en France, voire en Europe.

Depuis trente ans, le site de Viviez est spécialisé dans la fabrication de zinc pré-patiné. Depuis quinze ans, l’entreprise a également développé le quartz-zinc®. Les deux produits marquent une volonté de travailler sur l’esthétique. « Il y a beaucoup d’ardoises dans la région. Lorsque nous avons sorti anthra-zinc® pour l’habillage de toiture, qui s’éclaircit dans le temps comme l’ardoise, il nous semblait intéressant de les associer », explique le directeur de l’usine, Gaëtan Pastorelli. Dans la même optique, VM Zinc a lancé la gamme Pigmento®, du zinc pré-patiné coloré en vert, bleu ou rouge.

5 000 tonnes de zinc traitées par mois

Le groupe possède deux laminoirs en France, à Viviez et à Auby (Pas-de-Calais). La matière première est livrée sous forme de feuilles de zinc, qui sont fondues à 450 °C et laminées en bobines de 1 350 mm de largeur maximale. « La première tranche de rénovation se termine, ce qui nous permettra d’atteindre une capacité annuelle de production et de traitement de 100 000 tonnes », poursuit le directeur. VM Zinc aligne 2 765 références commerciales et transforme 55 000 tonnes de zinc naturel par an, soit près de 5 000 tonnes par mois. Un tiers est vendu à des distributeurs et deux tiers utilisés sur site. Le groupe projette d’atteindre 65 000 tonnes produites et laminées d’ici à trois ans.

Pour développer le site, 7 200 m2 de bâtiments (20 millions d’euros) sont en cours de réalisation, dont une nouvelle bibliothèque, une nouvelle ligne de production, un local de formation, un parking et des voies piétonnes et cyclables.

Le plus gros investissement concerne l’environnement : près de 35 millions d’euros seront dégagés pour réhabiliter le site de ses activités passées, ce que le groupe Umicore nomme son « plan de remédiation ». Il s’agit pour l’essentiel de se défaire des traces de pollution de l’ancienne usine de production de zinc, une activité centenaire dans le bassin de Decazeville.

Les résidus stockés

Des résidus métalliques liquides ont été stockés dans la montagne jusqu’en 1930. Le groupe Umicore va les récupérer, les concentrer et les acheminer dans des centres de traitement et de stockage. Pour ce faire, il a missionné l’entreprise Séché (Mayenne) pour créer un centre de stockage d’une capacité de 1,3 million de m3 de résidus. Le dossier est en cours d’instruction à la préfecture.

Une alvéole de stockage, située entre deux montagnes, sera opérationnelle en 2009. Elle nécessitera la construction d’une piste de 2,5 km dans la montagne pour aller de la zone de stockage de l’ancienne usine vers l’usine de traitement. Pas moins de 600 000 m3 de liquide seront à extraire et à traiter dans la vallée, où Séché va implanter une usine de traitement d’une capacité de 1 million de m3, qui sera démontée après utilisation. L’alvéole de stockage, située sur la zone de Montplaisir, va s’élever de 53 m avec 1 million de m3 stockés, mais est dimensionnée pour 1,3 million. A terme, elle sera recouverte d’une membrane étanche, végétalisée à l’horizon 2013.

Le même processus de « remédiation » environnementale est lancé pour toutes les usines Umicore dans le monde, déclarent les représentants du groupe.

PHOTO - SO VIVIEZ 68.eps
PHOTO - SO VIVIEZ 68.eps

Commentaires

Aveyron VM Zinc investit sur son site de Viviez

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur